Bottière Pin-Sec à Nantes : Une transformation du quartier qui met la verdure à l'honneur

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 26 juin 2024

[ mis à jour le 01 juillet 2024 ]

SOMMAIRE

Lancée en 2010, la transformation du quartier Bottière Pin-Sec à Nantes est sur la dernière ligne droite. L’ambition du projet : réinventer cet espace urbain en améliorant la qualité de vie de ses habitants grâce à des initiatives innovantes et durables. Au programme ? Construction de nouveaux logements à Nantes, revitalisation des espaces verts et création d’un cœur de quartier dynamique.

Les travaux, prévus à l’origine pour une quinzaine d’années, promettent de faire de Bottière Pin-Sec un lieu plus vert, solidaire et agréable à vivre, répondant aux besoins de ses 5800 habitants. Avec un investissement de 100 millions d’euros, ce projet est une belle preuve d’engagement de la ville de Nantes qui œuvre à offrir un cadre de vie amélioré et adapté aux défis environnementaux, à ces administrés.

Bottière Pin-Sec : Évolution d’un quartier réinventé

Le projet de rénovation de Bottière Pin-Sec est un effort monumental qui touche tous les aspects de la vie quotidienne des habitants. Démarré en 2010, ce projet transforme profondément le quartier pour en faire un espace de vie moderne et convivial.

Jusque-là austère, bétonné et sans vrai cœur de quartier, une revitalisation était plus que nécessaire à Bottière Pin-Sec. La maire de Nantes, Johanna Rolland, souligne que "ce projet touche toutes les facettes de la vie quotidienne : la sécurité, la santé, l'alimentation, l'économie, l'emploi mais aussi la nature en ville."

En avril 2024, une réunion publique a été organisée pour faire le point sur les avancées du projet. Les habitants et les élus se sont réunis au gymnase Urbain Le Verrier, récemment rénové, pour discuter des étapes à venir.

Un projet multifacette

Le réaménagement des rues adjacentes et l'ouverture de lieux solidaires comme la boutique Joujou et l'épicerie sociale Les 1000 fleurs du Colibri illustrent bien l’approche globale du projet, qui s’étend bien au-delà de la simple rénovation urbaine. Voici les grandes lignes des améliorations apportées :

En 2024, la métropole enclenche la vitesse supérieure avec la rénovation et la construction de logements, l'aménagement des espaces publics, la végétalisation du quartier, et l'implantation de commerces et services de proximité.

bottiere pin sec nantes – Pataugeoire Grand Garenne
© Atelier 360°

Un projet collaboratif avec la participation des résidents

Consciente de l'importance d'intégrer les besoins et les souhaits des résidents, la Ville de Nantes a mis en place un programme de concertation participatif, permettant à chacun de s'exprimer et de contribuer à l’avenir de son quartier.

Ainsi, des réunions publiques ont été régulièrement organisées pour présenter les avancées du projet, recueillir les avis et répondre aux questions des résidents. Ces réunions sont des moments privilégiés pour échanger directement avec les élus et les porteurs de projet.

Des balades urbaines ont été prévues pour permettre aux habitants de découvrir sur le terrain les futurs aménagements et de mieux comprendre les changements à venir. Ces balades sont également des occasions d'observer les problématiques actuelles du quartier et de discuter des solutions possibles.

Pour renforcer cette dynamique participative, un travail de mémoire a été initié avec les habitants. Des fresques, des capsules sonores et d'autres supports culturels sont en cours de réalisation pour raconter l’histoire du quartier et valoriser les souvenirs de ceux qui y vivent. Une démarche qui crée un lien fort entre le passé et l'avenir du quartier, en intégrant pleinement l'identité et les récits des résidents dans le projet de transformation.

212 logements rénovés...

La modernisation des logements à Bottière Pin-Sec est un des axes majeurs de la transformation du quartier. En 2024, les immeubles des rues Becquerel, Basinerie, Bottière et Souillarderie seront rénovés pour offrir des conditions de vie optimales à leurs résidents.

Au total, 212 logements seront rénovés cette année et l’année prochaine, avec une attention particulière portée à l'isolation thermique et l’efficacité énergétique. Ces améliorations comprennent l’isolation par l’extérieur, l’installation de nouveaux balcons et la connexion au réseau de chaleur urbain, ce qui permettra de réduire la consommation d’énergie de 25 %.

Par exemple, les 55 logements de la rue Becquerel verront leurs cuisines, salles de bain, sols et peintures entièrement rénovés de juillet 2024 à janvier 2025. Suivront les rénovations des immeubles de la rue Basinerie (octobre 2024-avril 2025), de la rue Souillarderie (janvier-juillet 2025) et de la rue Bottière (avril-novembre 2025). En plus de ces améliorations, des jardins collectifs privés seront créés, offrant aux résidents des espaces verts de détente et de convivialité.

... et 80 logements neufs adaptés

La construction de nouveaux logements est également au programme, avec 80 logements prévus à l’angle de la rue de la Basinerie et de la rue de la Souillarderie. Parmi eux, 33 logements sociaux intergénérationnels, destinés en partie à des jeunes et en majorité à des seniors, seront réalisés par Nantes Métropole Habitat (NMH).

Ces habitations seront conçues pour être adaptés à la perte d’autonomie. La Foncière Logement complétera ce projet avec la construction de 40 logements supplémentaires.

22,7 millions d’euros, c’est l’investissement total pour assurer la démolition, la remise en état et la construction de ces nouveaux logements sociaux. Cette modernisation offrira un cadre de vie plus confortable, écologique et inclusif, répondant aux besoins actuels et futurs des résidents de Bottière Pin-Sec.

bottiere pin sec nantes – projet de logements bottiere pin sec
© GLG Images et paysages

Les espaces verts à l’honneur à Bottière Pin-Sec

Les espaces verts jouent un rôle essentiel dans le cadre de la revitalisation de Bottière Pin-Sec. Le projet comprend la transformation des pataugeoires de la Grande-Noue et de la Grande-Garenne en espaces plus sécurisés, écologiques et attractifs. Ces pataugeoires seront équipées d’un nouveau système d’eau et de filtration en circuit fermé, pour une gestion plus durable et économique des ressources en eau.

En collaboration avec les habitants, le programme de rénovation repense l’utilisation de ces espaces en dehors de la période estivale. Les aires de jeux seront regroupées pour créer des zones de convivialité et les espaces boisés seront régénérés naturellement, tenant compte des défis posés par le changement climatique.

"Ce projet de rénovation suivra des règles de sobriété en étant économe en eau et en favorisant la biodiversité", souligne Cécile Bir, adjointe aux squares, parcs et jardins, plans paysages et patrimoine.

Les nouveaux aménagements des espaces publics amélioreront également la perméabilité des sols, passant de 20 % actuellement à 80 % d’ici 2026. Objectifs : meilleure captation des eaux de pluie, développement des arbres favorisé, création de véritables îlots de fraîcheur en ville.

Le cordon boisé, un chemin végétalisé et arboré de 2 km, relie les différents espaces verts du quartier depuis le parc du Croissant jusqu’au parc de la Bottière-Chénaie. Ce parcours offre aux habitants une promenade ombragée et rafraîchissante, tout en mettant en valeur le patrimoine arboré du quartier. À terme, ce cordon se connectera à l’Erdre et au futur parc des Gohards vers la Loire, intégrant Bottière Pin-Sec dans l’étoile verte nantaise.

Les travaux débuteront en octobre-novembre 2024, avec une inauguration prévue en juin-juillet 2025 pour la nouvelle pataugeoire de la Grande-Garenne.

Création d'un cœur de quartier vivant

L’un des aspects les plus excitants de la rénovation de Bottière Pin-Sec est la création d’un cœur de quartier dynamique et convivial, destiné à devenir un véritable centre de vie pour les habitants.

Ce projet comprend le réaménagement de la rue de la Bottière et de l’allée Nicole-Reine Lepaute, en vue d’en améliorer la mobilité et l’accessibilité. En 2024, une nouvelle placette (Marguerite Rouvière) sera aménagée pour devenir un lieu de rencontre et d'échanges, avec l’installation de commerces et de services de proximité.

bottiere pin sec nantes – visuel Rue de la Bottière et Place Marguerite Rouvière
© GLG Images et paysages

Un tiers lieu et de nombreux commerces et services

Le Beau Tiers Lieu est au centre de cette transformation. Porté par l’association du même nom, ce lieu multifonctionnel rassemblera une salle de cinéma, une ressourcerie et un café associatif. Le bâtiment sera construit par Nantes Métropole, et le tiers-lieu nantais y élira domicile d’ici 2029. Le projet sera un nouveau moyen de renforcer le lien social et d’offrir des services culturels et pratiques aux habitants.

En attendant, le collectif a déjà ouvert le Bô Café, rue de la Bottière, et Au Labô, rue de la Basinerie. Ces espaces proposent des ateliers numériques, culturels, musicaux et culinaires, ainsi qu’un espace de coworking et des services d’accompagnement à l’emploi.

Le Centrakor, détruit par un incendie en 2023, sera remplacé par un projet mixte mêlant des logements et des commerces en rez-de-chaussée. En attendant la réalisation de ce projet prévu pour 2027, le site sera temporairement aménagé en une grande terrasse extérieure de 600 m². Cet espace de convivialité accueillera du mobilier co-créé avec les associations locales et un foodtruck, un bon moyen de rassembler les habitants pour profiter d’un lieu de détente.

Un nouveau centre de santé ouvrira également ses portes d’ici 2025 au-dessus de la pharmacie de la Bottière. Sur la place du même nom, un nouveau pôle de services publics verra le jour d’ici 2028 et comprendra :

Un nouveau souffle pour le cadre de vie

Les installations sportives du quartier seront aussi améliorées dans le cadre du projet. Le city stade du parc de la Grande-Noue, notamment, sera transformé en un plateau multisports, permettant une utilisation polyvalente par les jeunes et les adultes.

Pour le plus grand bonheur des petits, une aire de jeux sera rénovée pour les enfants et une nouvelle sera créée pour les plus grands, avec des équipements modernes autour d’un animal totem. De plus, une piste pour trottinettes et vélos sera aménagée, encourageant les modes de déplacement doux et ludiques.

En outre, le square Augustin-Fresnel sera requalifié pour devenir un espace de détente et de convivialité. Des tables de pique-nique seront installées ainsi qu’une scène en bois, conçue pour accueillir des événements et des pratiques libres ou associatives. Ces travaux-là devraient être livrés d’ici novembre 2025.

La rue de la Bottière et ses environs verront l’ouverture de nouveaux commerces de proximité, intégrés dans un environnement agréable avec des allées arborées et des espaces ombragés. Le quartier deviendra alors un havre paisible pour déambuler au milieu de la verdure.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur