1600 logements débloqués par le plan de relance du logement à Nantes

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 03 juillet 2024

[ mis à jour le 15 juillet 2024 ]

SOMMAIRE

Comme la plupart des grandes villes Françaises, Nantes fait face à une crise du logement sans précédent. Les raisons sont multiples : inflation, hausse des coûts de construction et donc des prix de vente, augmentation des taux d'intérêt, et une demande croissante de logements sociaux qui dépasse largement l'offre disponible.

En réponse à cette situation critique, la ville de Nantes a annoncé en juin 2023 un ambitieux plan de relance pour débloquer la construction de nouveaux logements. Un an après son lancement, ce plan commence à porter ses fruits, avec 1600 logements déjà débloqués, dont une part non négligeable de logements sociaux. C’est l’occasion de faire un point sur les mesures mises en place et les résultats obtenus.

Le plan de relance pour la construction de logements neufs à Nantes

La crise du logement que subit le pays depuis quelques temps est alimentée par plusieurs facteurs interdépendants. L'inflation et la hausse des coûts de production ont freiné la construction de nouveaux logements, tandis que l'augmentation des taux d'intérêt a rendu l'accession à la propriété plus difficile.

À Nantes, le marché locatif est sous forte tension, avec une demande de logements sociaux bien supérieure à l'offre disponible. À ce jour, plus de 38 000 demandes de logements sociaux sont en attente dans la métropole Nantaise, une situation insoutenable pour de nombreuses familles.

Face à ce constat, la Cité des Ducs a décidé de réagir avec un plan de relance ambitieux. L'objectif est clair : atteindre une construction annuelle de 6000 logements neufs à Nantes Métropole, dont 2000 logements sociaux, afin de répondre aux besoins croissants de la population.

Pour ce faire, une enveloppe budgétaire supplémentaire de 20 millions d'euros sur trois ans a été allouée, en plus des 69,9 millions d'euros déjà prévus dans le Programme pluriannuel d'investissement (PPI) 2021-2026. Cette somme est destinée à soutenir les opérations de logements sociaux et à garantir la viabilité financière des projets en cours.

Le plan de relance s'articule autour de cinq grands engagements :

plan de relance logement neuf Nantes – Une maquette de maison en construction posée sur un plan d'architecte
© Romolo Tavani - Shutterstock

Les mesures mises en place par le plan de relance

Pour atteindre ses objectifs ambitieux, Nantes Métropole a mis en œuvre une série de mesures concrètes et diversifiées. La simplification des processus et le renforcement des partenariats avec les acteurs du logement figurent parmi les priorités.

En collaboration avec les communes, les promoteurs immobiliers, les coopératives d'habitat et les bailleurs sociaux, la Métropole s'engage tout d’abord à réduire les délais d'instruction des projets et à offrir une plus grande visibilité sur les consultations à venir. Par exemple, pour les Zones d'Aménagement Concerté (ZAC), les analyses techniques seront accélérées afin de faciliter la réalisation des projets.

Un autre axe majeur du plan de relance concerne la mobilisation de nouveaux financements pour la construction de logements sociaux. Une enveloppe de 20 millions d'euros sur 3 ans a été allouée pour soutenir les bailleurs sociaux. Ces fonds supplémentaires permettront de débloquer des opérations qui étaient à l'arrêt en raison de déséquilibres financiers.

La mobilisation de fonciers communaux et métropolitains est une autre facette du plan. Nantes Métropole s'engage à mettre à disposition des terrains à des prix réduits pour les bailleurs sociaux et à lancer des opérations pouvant aller jusqu'à 100 % de logements sociaux, même dans le centre historique de la ville. Des sites comme l'ancien Crédit Municipal de Nantes, l'îlot Saint-Vincent et les Ateliers Normand sont déjà identifiés pour accueillir de nouveaux logements sociaux.

En outre, la Métropole mise sur l'innovation pour répondre aux défis du logement. Des appels à manifestation d'intérêt pour des initiatives d’habitats participatifs et la transformation de bureaux vacants en logements sont lancés. Par exemple, l'ancien Crédit Municipal de Nantes, que l’on vient de citer plus haut, sera transformé en 25 logements sociaux et abordables, en plein centre-ville.

Plan de relance du logement à Nantes : Le bilan après un an

Un an après l'annonce du plan de relance, Nantes Métropole dresse un premier bilan positif. En seulement quelques mois, 1600 logements ont été débloqués, dont 542 logements sociaux, 301 logements locatifs abordables et 175 logements en accession abordable. Ce résultat encourageant est le fruit d'une analyse minutieuse des projets gelés et de l'activation des leviers adéquats pour surmonter les obstacles financiers et techniques.

Parmi les opérations relancées figure la résidence autonomie pour personnes âgées Raffuneau à Orvault, qui a bénéficié d'une aide exceptionnelle de la Métropole. De même, le projet Dahia sur l'île de Nantes a pu voir le jour grâce à une combinaison de subventions et d'adaptations techniques, permettant ainsi d'intégrer 10 logements sociaux abordables à la place de logements en accession.

Découvrir les logements neufs disponibles à Orvault
plan de relance logement neuf Nantes – des petites maisons en bois surmontées de flèches croissantes
(c) SewCreamStudio - shutterstock

Chaque projet en attente a été passé au crible pour identifier les freins et activer les leviers appropriés. Par exemple, aux Sorinières, le programme Villa Clémence a été lancé en transformant 14 logements libres en 10 logements locatifs intermédiaires, avec des loyers plafonnés en dessous du prix du marché. Cette offre représente une alternative pour les ménages qui ne sont pas éligibles au logement social mais qui peinent à trouver des logements abordables sur le marché privé.

La rallonge de 20 millions d'euros dédiée aux logements sociaux a été un outil déterminant pour débloquer ces projets. Cette aide s'ajoute aux quasi-70 millions d'euros déjà budgétés pour le PPI de la période 2021-2026, renforçant ainsi le soutien financier nécessaire à la réalisation des opérations de logement social.

Il est évident qu’il n’y a pas de solution miracle pour renverser une crise importante. En revanche, l'addition de ces différentes mesures et l'engagement de tous les partenaires ajoutent leur pierre à l’édifice et permettent de soutenir efficacement la production de logements. Nantes Métropole prévoit d’ailleurs de continuer sur cette lancée en renforçant sa politique d'acquisitions foncières et en innovant dans les solutions de logement pour répondre aux besoins croissants de la population.

Quels exemples concrets dans les faits ?

Plusieurs projets ont déjà été débloqués, démontrant l'efficacité des mesures mises en place. Voici quelques exemples qui illustrent ces succès.

L'ancien Crédit Municipal de Nantes : C’est un des projets phares en termes de logements sociaux. Initialement destiné à devenir des bureaux, ce bâtiment sera reconverti pour offrir environ 25 logements sociaux en plein centre-ville. Cette reconversion est rendue possible grâce à la mise à disposition de fonciers communaux et à des financements adaptés pour garantir la viabilité économique du projet.

L'îlot Saint-Vincent : En face de la mairie de Nantes, l'îlot Saint-Vincent est en cours d'étude pour la création de 20 à 30 logements sociaux. Le mot d’ordre est de maximiser l'utilisation des espaces disponibles en centre-ville.

Les Ateliers Normand : Situés quai de Versailles les Ateliers Normand accueilleront également des logements sociaux et abordables. Ce site, autrefois destiné à d'autres usages, sera transformé pour offrir des logements adaptés aux besoins des nantais.

Villa Clémence aux Sorinières : Aux Sorinières, le programme Villa Clémence a été relancé en transformant 14 logements libres en 10 logements locatifs intermédiaires. Ces logements, avec des loyers plafonnés en dessous du prix du marché, offrent une alternative pour les ménages ne pouvant accéder au logement social mais rencontrant des difficultés à se loger sur le marché locatif privé.

Projet Mélodie à Vertou : À Vertou, l'opération Mélodie est un autre exemple de réussite. Ce projet est développé sur un terrain cédé par Nantes Métropole à un prix réduit à la coopérative CIF, avec un soutien financier supplémentaire de la commune. Le projet prévoit la construction de 6 maisons en accession abordable, rendant l'accès à la propriété plus facile pour les ménages aux revenus modestes.

Trouver un logement neuf à Vertou
plan de relance logement neuf Nantes – la résidece Dahia sur l’île de Nantes
© Nantes Métropole Habitat

Les classes moyennes ne sont pas oubliées

Les besoins en logement neufs à Nantes ne sont pas uniquement concentrés sur le logement social. En effet, les classes moyennes et modestes sont également concernées et Nantes Métropole a introduit de nouvelles mesures innovantes et inclusives celles-ci. Au programme : Faciliter l'accès à la propriété et à offrir des solutions de logement abordables pour une plus grande partie de la population.

Le bail réel solidaire (BRS)

Une des principales mesures est l’extension du bail réel solidaire. Ce dispositif permet à un ménage de devenir propriétaire des murs de son logement sans supporter le coût du terrain, ce qui réduit considérablement le prix d'achat. Nantes Métropole a décidé d'élargir l'accès au BRS aux classes moyennes en introduisant un nouveau type de bail, le "bail réel intermédiaire". Ce bail offre les mêmes avantages que le BRS classique mais est spécifiquement destiné aux ménages dont les revenus se situent au-dessus des plafonds actuels du BRS.

Aides financières pour l'achat dans les quartiers prioritaires

Pour encourager l'achat de logements dans les quartiers prioritaires, une aide financière de 200 € par mètre carré sera accordée aux acheteurs de logements BRS dans ces zones. Cette mesure représente une économie moyenne de 13 000 euros pour un logement, rendant l'accession à la propriété plus abordable pour de nombreux ménages.

De plus, l’achat d’un logement neuf dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV) donne accès à d’autres avantages comme la TVA réduite à 5,5% au lieu de 20%, ou encore le dispositif Pinel Plus avec des conditions assouplies pour les investisseurs.

Simplification des plafonds de ressources

Les plafonds de ressources pour l'accession à la propriété intermédiaire ou abordable ont été révisés pour permettre à un plus grand nombre de ménages d'en bénéficier. Par exemple, un ménage de quatre personnes gagnant jusqu'à 5200 € par mois peut désormais accéder à ces dispositifs. Pour une personne seule, le plafond de ressources a été augmenté à 2725 €. Les plafonds du Prêt à Taux Zéro (PTZ) avaient également été révisés plus tôt dans l’année, ce qui va permettre à plus de foyer de bénéficier de ce prêt avantageux.

Promotion de la construction modulaire et industrielle

La Métropole encourage également la construction modulaire et industrielle, qui permet de réduire les coûts de construction et l'empreinte carbone des projets. Cette approche innovante facilite la création de logements de qualité à des prix plus abordables, tout en répondant aux exigences environnementales actuelles.

De même, Nantes Métropole explore la possibilité de réutiliser des bâtiments vacants, notamment des bureaux, pour les transformer en logements (Ancien Crédit Municipal).

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur