Tour Saupin à Nantes : Zoom sur ce projet de 17 étages

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 10 juillet 2024

[ mis à jour le 10 juillet 2024 ]

SOMMAIRE

Le projet de la Tour Saupin à Nantes a récemment vu son permis de construire validé par la ville. Ce projet ambitieux, qui combine une tour résidentielle de 17 étages et une piscine nordique, s'inscrit dans la continuité des efforts de revitalisation du site historique du stade Marcel-Saupin, en plus de renforcer l’offre de logements neufs à Nantes.

Situé à la confluence de l’Erdre et de la Loire, ce lieu emblématique de la Cité des Ducs va ainsi mixer patrimoine sportif et développement urbain moderne. Le groupe Giboire, en collaboration avec l'architecte Lina Ghotmeh, a su séduire les autorités locales avec une proposition innovante et respectueuse de l'environnement. Retour sur ce projet immobilier unique à Nantes.

Un site remarquable pour un projet ambitieux

Le stade Marcel-Saupin est un lieu emblématique de la ville de Nantes, chargé d’histoire et de souvenirs sportifs, notamment pour les amateurs de football qui se remémorent les exploits du FC Nantes entre 1963 et 1984.

Depuis 2005, ce site a entamé une transformation dans le cadre du projet urbain Malakoff-Pré Gauchet, pour désenclaver le quartier de Malakoff, favoriser la mixité sociale et développer un pôle d’affaires européen nommé Euronantes.

Le site de Marcel-Saupin a déjà connu plusieurs phases de réaménagement. La tribune Nord et la pelouse ont été conservées pour accueillir l’équipe réserve du FC Nantes, tandis que les tribunes Est et Sud ont laissé place à la Maison des sciences de l’homme, l’Institut d’études avancées, une résidence hôtelière, un restaurant, des bureaux et un parking. La dernière étape de cette transformation concerne l’îlot Saupin-Ouest, où débutera le réaménagement à l’été 2025.

Tour Saupin à Nantes : Les grandes lignes du projet

Le projet de la Tour Saupin, porté par le groupe Giboire et conçu par l’architecte Lina Ghotmeh, est une approche innovante et intégrée de l'urbanisme. La vision d'ensemble propose une combinaison harmonieuse de nouveaux logements résidentiels et d'une piscine nordique, répondant ainsi aux besoins croissants de logements et d'équipements de bien-être dans la ville de Nantes.

La tour de 17 étages

La tour de 17 étages, pièce maîtresse du projet Saupin, représente un symbole de modernité et d’innovation architecturale au cœur de Nantes. Ce bâtiment de 50 mètres de hauteur accueillera 68 logements, variant du T2 au T5, offrant ainsi une diversité de typologies adaptées à différents besoins et modes de vie. Parmi ces logements, 18 seront proposés en accession abordable grâce à un bail réel solidaire, permettant de favoriser l’accessibilité au logement dans un cadre de vie exceptionnel.

La conception des logements met l’accent sur la qualité de vie des résidents. Les T2, par exemple, seront mono-orientés avec une vue sur la cale Saint-Félix, tandis que les appartements plus grands bénéficieront d’une double orientation, garantissant une luminosité optimale et des perspectives dégagées sur la Loire, l’Erdre, et le stade Marcel-Saupin. Cette diversité de vues et d’orientations est rare en cœur de ville et constitue l’un des atouts majeurs du projet.

Tour Saupin Nantes – visuel tour saupin depuis l’erdre
(c) Lina Ghotmeh

En rez-de-chaussée, deux cellules commerciales sont prévues, contribuant à l’animation et à la vitalité de l’espace urbain environnant. Ces commerces de proximité permettront aux résidents de bénéficier de services essentiels à quelques pas de leur domicile.

Un autre aspect notable de la tour est son engagement en faveur de la durabilité et de la réduction de l’empreinte carbone. La structure de la tour sera en béton, mais les façades seront composées de panneaux en bois, associés à un bardage en aluminium pour répondre aux normes de sécurité incendie. Au total, 65 % de la construction sera réalisée en bois et en matériaux biosourcés, contribuant ainsi à une diminution de l’impact environnemental du projet.

Ce choix de matériaux et de techniques de construction s’inscrit pleinement dans les objectifs de transition énergétique de la ville de Nantes. À l’heure où la responsabilité climatique nous incombe chaque jour un peu plus, c’est ce genre de projets qu’il faut mettre en avant pour “verdir” les industries.

À noter qu’à l’origine, le projet devait accueillir un bar-restaurant panoramique sur le toit, idée qui a finalement été abandonnée au cours de la conception.

La piscine nordique

Au cœur du projet de la Tour Saupin se trouve une piscine nordique innovante, conçue pour être un élément central du nouvel espace urbain. Ce bassin extérieur, chauffé à 28 degrés et ouvert toute l’année, répond à une demande croissante de la population nantaise pour des installations de natation accessibles en toutes saisons. Actuellement, seule la piscine Léo-Lagrange propose des couloirs de nage de 50 mètres à Nantes, et il n’existe qu’un seul bassin de plein air, disponible uniquement pendant la période estivale.

La nouvelle piscine nordique offrira des couloirs de nage de 50 mètres de long, permettant aux scolaires, aux clubs de natation, et au grand public de profiter d’une installation moderne et adaptée tout au long de l’année.

En plus de ses caractéristiques fonctionnelles, la piscine a été pensée comme un réceptacle de biodiversité. Les coursives et la toiture du bassin seront largement plantées, créant des espaces de solarium et un environnement vert en pleine ville. En tout, 750 m² de biotope seront intégrés à la piscine, contribuant à la biodiversité et à la qualité de vie des résidents.

Grâce à son raccordement au réseau de chaleur urbain et à l’absence de bâtiments à chauffer, cette installation permettra une réduction de 40 % des émissions de CO2 sur un cycle d’exploitation de 25 ans par rapport à une piscine classique couverte. Des études sont en cours pour valider ces performances et garantir que les ambitions écologiques du projet soient pleinement réalisées.

Tour Saupin Nantes – visuel piscine nordique
(c) Lina Ghotmeh

Les réaménagements prévus des espaces publics environnants

Le projet de la Tour Saupin s’inscrit également dans une vision plus large de réaménagement urbain, dont l'objectif est de revitaliser et moderniser les espaces publics environnants. Ce réaménagement a pour objectif de créer un cadre de vie agréable, fonctionnel et durable pour les habitants de Nantes.

Autour de la piscine et de la tour, les espaces publics seront entièrement repensés pour favoriser les modes de déplacement doux, comme la marche et le vélo. Un parvis sera aménagé devant la piscine, dédié aux piétons et aux cyclistes, pour permettre une circulation fluide et sécurisée.

Le réaménagement inclut également la création de zones de verdure, contribuant à l’amélioration de la qualité de vie en milieu urbain. Ces espaces verts seront décisifs dans la gestion des eaux pluviales, la réduction des îlots de chaleur urbains, et offriront des lieux de détente et de loisirs pour les résidents et les visiteurs. Les toitures végétalisées de la piscine et les plantations autour de la tour participeront à la biodiversité locale et à l’embellissement du quartier.

En collaboration avec Nantes MétropoLe site de la métropole Nantaise, le Département prévoit la réalisation d’une passe à poissons et anguilles entre la Loire et l’Erdre afin renforcer les corridors naturels et à soutenir la biodiversité aquatique. La passe permettra notamment aux poissons et aux anguilles de migrer librement entre les deux rivières.

Le réaménagement des espaces publics autour de la Tour Saupin comprend également l’installation de mobiliers urbains modernes et fonctionnels, tels que des bancs, des éclairages écoénergétiques et des aires de jeux pour les enfants.

Les travaux de cet ambitieux projet de Tour Saupin, mêlant programme de réaménagement urbain et développement durable, devraient commencer courant 2025 et durer environ 2 ans. La livraison, elle, se ferait à l’été 2027.

  • 1 tour de 50m de haut sur 17 étages
  • 7500 m² de SDP
  • 68 logements du T2 au T5, dont 18 en accession abordable ou BRS
  • 65% de bois et matériaux biosourcés
  • 41 places de parking en sous-sol, 118 places vélos, 6 vélos-cargos
  • 185 m² de commerces en RDC
  • 1 piscine nordique chauffée à 28°C toute l’année
  • Fréquentation annuelle prévisionnelle entre 90 000 et 130 000 personnes
  • 40% de réduction des GES sur 25 ans
  • Début des travaux en 2025 pour une livraison en 2027
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur