Tramway à Nantes : un vaste chantier d’été a débuté

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 21 juillet 2021

SOMMAIRE

Les travaux de rénovation concernant la plateforme tramway de la ligne 1 entre Médiathèque et Commerce vont durer environ 10 semaines pendant cet été. Le trafic a été interrompu entre le terminus ouest et la station Bouffay, et devrait revenir à la normale vers la fin du mois d’août. Au total, 19 arrêts ne pourront pas être desservis durant cette période. Un bus-relais tram va assurer la liaison entre Commerce et François-Mitterrand. Cette interruption est nécessaire pour mener à bien le chantier de réaménagement en vue de mettre en place le tram à Nantes qui jouira de 3 nouvelles lignes d'ici 2026.

Les travaux auraient dû commencer pendant l’été 2020, initialement, mais la crise sanitaire en a décidé autrement. Le projet vise à remplacer des rails, installer de nouveaux abris voyageurs, dans le même style que ceux de l’arrêt Duchesse-Anne, mais aussi à rallonger et refaire les quais afin de recevoir deux rames à la fois. Ce genre d’installation offre un nouveau visage à la ville et donnera sans doute un nouveau souffle au marché de l’immobilier neuf à Nantes. Faisons le point sur les travaux ainsi que les conséquences qu’ils peuvent avoir sur le trafic.

© Leonid Andronov - Shutterstock

Travaux sur le tramway à Nantes : un chantier de taille ?

Beaucoup de raisons ont motivé le chantier sur la ligne 1 qui a débuté il y a quelques jours. Parmi les principaux axes d’amélioration, on citera l’usure des rails, la nécessité d’accueillir dans un futur proche deux tramways sur le même quai ou encore l’obsolescence d’appareils de voirie. Le chantier s’intègre dans le cadre du réaménagement de Feydeau-Commerce. Le président de la Semitan et vice-président de Nantes Métropole en charge des finances, Pascal Bolo, explique qu’ils « profitent de l’occasion pour effectuer une rénovation très complète, avec dix semaines de travaux au total, pour un investissement de 14,9 millions d’euros ». Le vice-président aux déplacements, Bertrand Affilé, rajoute que les chantiers les plus contraignants sont surtout concentrés sur la période estivale.

Les détails du chantier

Selon le procédé de « nouvelle voie nantaise », qui a été utilisé pour le secteur Duchesse-Anne en 2018, la voie ferrée va être remplacée sur un peu moins de 450 m, environ 1 800 m de rail en tout. Les travaux qui seront engagés sont assez importants puisqu’il faudra démolir la structure sur 60 cm de profondeur afin de retrouver le sol d’origine.

Quatre carrefours routiers vont être traités : celui de Petite-Hollande sera supprimé et les intersections des rues De Lattre, Cours des 50-Otages et Jean-Jacques Rousseau vont être sécurisées. Un aiguillage va être déplacé et donc, remplacé et environ 100 m de ligne aérienne vont bénéficier d’une mise aux normes.

Dans la continuité des travaux effectués pendant une partie de l’été 2020, la Semitan profitera du chantier sur la ligne 1 pour réaliser un chantier de maintenance durable dans le secteur Lauriers / Croix-Bonneau / Romain-Rolland.

Les lignes coupées pendant les travaux

L’exploitation sur des tronçons définis au niveau des trois lignes de tramway a été interrompue par la Semitan. Depuis le 20 juin jusqu’à la nuit du 29 août, la ligne 1 restera coupée entre Commerce et François-Mitterrand. À partir du 19 juillet jusqu’au 8 août, la ligne 2 sera coupée entre Commerce et Gare de Pont-Rousseau. La ligne 3 sera également coupée pendant cette période entre Bretagne et Hôtel-Dieu. Ces deux lignes seront à nouveau interrompues du 23 au 27 août.

Les solutions de substitutions choisies

Les habitants qui empruntent quotidiennement ces lignes devront se tourner vers les solutions de substitutions qui ont été adoptées. Dès la coupure du tramway, un service de bus relais tramway, ou BRT, entre François-Mitterrand et Hôtel-Dieu, a été mis en place. Le bus pourra desservir tous les arrêts se trouvant à proximité des stations tramway. D’ailleurs, tous les quais sont accessibles aux personnes à mobilité réduite. Pendant cette période, les déplacements doux sont également encouragés (vélo et marche).

Nantes Métropole a décidé d’organiser une animation dédiée du 25 juin au 15 août pour les piétons. Des aires de « copiétonnage » sont aussi prévues. Elles serviront de point de départ pour des parcours accompagnés qui permettront aux habitants et aux touristes de découvrir la ville et son patrimoine, autrement. Toujours dans l’objectif d’encourager les déplacements doux, une promotion sur l’offre biclooPlus a été déployée du 21 juin et ne prendra fin qu’au 25 juillet, comme l’a annoncé le vice-président aux déplacements doux, Nicolas Martin.

Les 300 premiers abonnés « Libertan Illimités » inscrits pourront profiter d’un abonnement au prix de 24 €, au lieu de 30 €. Pour les usagers qui ont des difficultés à se déplacer, une navette Proxitan sera mise en place entre Bretagne et Hôtel-Dieu pendant toute la durée de la coupure des lignes de tramway 2 et 3.

© Michal Ludwiczak - Shutterstock

Zoom sur la future station de tramway Commerce

Une station totalement nouvelle est donc prévue, après 36 ans. Elle prendra la place de celle qui était là, à l’origine de la ligne 1 du tramway. Nantes Métropole précise que les anciens mobiliers, qui datent de 1985, ont été déposés à la mi-juin et la pose des nouveaux éléments est prévue pour fin août. Des aubettes dessinées par l’agence Paume seront installées sur les quais, comme celles de la station Duchesse-Anne, avec un toit vert translucide. Les toitures colorées, inspirées du végétal, offriront en tout onze abris aux voyageurs (5 au nord et 6 au sud), pour une surface couverte qui est passée de 120 2 à 320 m2. Le dispositif d’accueil à destination des voyageurs sera aussi doté d’afficheurs dynamiques et de nouveaux distributeurs.

Le nouvel aménagement de la future station de tramway Commerce devra permettre la réduction des temps d’échanges des voyageurs et d’accueillir deux tramways en même temps. C’est d’ailleurs déjà le cas actuellement pour les lignes 2 et 3 sur le Cours des 50-Otages.

Un rajout de 142 tramways en plus pour Nantes Métropole

Nantes Métropole, qui avait déjà commandé 49 tramways en septembre dernier, a décidé d’en ajouter 12 de plus. C’est l’usine Alstom d’Aytré qui est un des principaux sites impliqués dans ce contrat d’une valeur de 217 millions d’euros. Le Citadis de Nantes pourra transporter 300 voyageurs. Ce nouveau tramway est doté d’un nouveau design, avec des couloirs plus larges que ceux des précédents modèles ainsi que des grandes baies vitrées. On retrouvera aussi plusieurs options dessus, selon Alstom, comme la climatisation, le système d’information ou encore le système d’information.

Aujourd’hui, 7 des 16 sites d’Alstom dans l’Hexagone contribuent à l’arrivée du tramway nantais, notamment celui de La Rochelle pour la conception, le support logistique et l’assemblage de rames. Rappelons qu’en l’espace de 20 ans, l’usine a vendu plus de 2 900 tramways Citadis un peu partout dans le monde, dont 23 villes de France. Après un passage à vide pendant la crise sanitaire, l’usine Alstom d’Aytré-La Rochelle va bientôt se lancer dans la production des TGV de nouvelle génération. À l’heure actuelle, la société emploie environ un millier de salariés et se place en tête de liste des plus gros employeurs privés dans le département de la Charente-Maritime.

Partager sur