Réhabilitation du quartier du Château à Rezé

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 07 juillet 2021

SOMMAIRE

Évoqué depuis 2015, le projet de renouvellement urbain de Rezé Château prend de plus en plus de retard. Pour donner un nouvel élan à ce projet d’envergure, la ville de Rezé et Nantes métropole ont organisé une réunion publique. Les élus ont exposé les futurs aménagements aux habitants qui ont assisté à cette réunion qui s’est tenue le jeudi 17 juin. Trois axes complémentaires vont alors définir l’avenir du quartier prioritaire qui sera transformé en profondeur : urbain, économique et social. La construction de nouveaux logements fait partie des lignes directrices du projet, une bonne nouvelle pour le marché de l’immobilier neuf à Rezé, mais aussi de l’ensemble de l’immobilier neuf à Nantes.

Le Château, un quartier qui ne manque pas d’atouts

Rezé abrite une grande diversité de quartiers. Sorti de terre dans les années 60, le Château est le plus ancien et le plus grand quartier d’habitat social de la commune. Il bénéficie d’un emplacement privilégié, et le tramway qui le place à quelques minutes de l’hypercentre le rend encore plus attractif. Rezé Château séduit par son tissu associatif dynamique, mais également par ses différentes infrastructures dédiées au sport et à la culture comme la médiathèque, la piscine Victor-Jara, la salle de sports métropolitaine, l’Auditorium ou encore la salle de concerts La Barakason qui peut accueillir plus de 400 personnes. La mixité de logements est aussi un point fort du quartier : maisons individuelles, logements locatifs sociaux, copropriétés privées… Malgré ces nombreuses qualités, le quartier du Château à Rezé présente une grande faiblesse : l’habitat. En effet, le cadre de vie des habitants du secteur s’est dégradé ces dernières années, en raison de l’habitat qui y est vieillissant. Le maire de la commune, Hervé Neau, a rappelé lors de la réunion publique le jeudi 17 juin qu’ « il est évident que le quartier vit des moments difficiles ». Il est donc temps d’insuffler une nouvelle dynamique, à travers un grand projet de réhabilitation.

© Altitude Drone - Shutterstock

Les grandes lignes du projet

Nantes métropole a engagé, en 2016, une réflexion qui touche le Château. La partie nord du quartier fera l’objet d’un grand projet de réaménagement et de valorisation. Ce dernier sera réalisé sur 10 à 15 ans, dans le cadre d’une concession d’aménagement à LOMA (Loire Océan Métropole Aménagement), avec un budget de 40 millions d’euros.

Les objectifs de l’opération Rezé Château sont les suivants :

Les acteurs du projet sont : Nantes Métropole, la ville de Rezé, les bailleurs sociaux, Loire Océan Métropole Aménagement et l’équipe de maîtrise d’œuvre, les habitants, les commerçants, les associations, les professionnels dans le domaine de la santé ainsi que tous les usagers du secteur.

Réhabiliter et construire des logements

L’habitat constitue le premier paramètre pour améliorer le cadre de vie des habitants. Pour la réhabilitation du quartier du Château à Rezé, les acteurs du projet ont prévu de démolir 80 logements et de réhabiliter 250 à 300 logements. La construction de 250 à 300 logements neufs est également prévue dans cette grande opération. Une partie de ces nouvelles constructions seront en accession abordable, car selon le vice-président de Nantes métropoles, Pascal Pras, « le logement abordable doit permettre à de jeunes ménages et à des habitants du parc locatif d’accéder à la propriété, toujours dans une volonté de favoriser la mixité sociale ». Pour diversifier l’offre, une résidence étudiante ainsi que des logements adaptés aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap seront également mis sur pied.

Les travaux ont déjà commencé en avril du côté de l’immeuble Atlantique-Habitations qui se trouve allée de Pontchâteau. Pour les allées du Pellerin et de Guérande, les travaux débuteront début 2022. En ce qui concerne les démolitions et les constructions, l’essentiel démarrera à l’horizon 2024.

© Henryk Sadura - Shutterstock

Restaurer la nature en ville et requalifier les espaces publics

La restauration et la valorisation de la nature en ville, en vue d’améliorer le cadre de vie et la richesse du lien social, constitue également l’un des axes stratégiques du projet de réhabilitation de Rezé Château. Cela permet de préserver les potentialités écologiques du secteur. La nature en ville est, en effet, synonyme d’amélioration énergétique, d’adaptation au changement climatique, de création de lien social, mais aussi de réduction des pollutions et de maintien de la diversité biologique. Tous ces points permettent à une ville de mieux répondre aux besoins et attentes de ses habitants.

La requalification et la végétalisation des espaces publics (2,6 hectares) dans le quartier du Château à Rezé débuteront en 2023. Benoit Garnier de Magnum Architectes & Urbanistes, en charge de la maîtrise d’œuvre, indique que pour offrir une respiration au quartier, il est prévu de créer une liaison entre la Loire et la Jaguère. Cette liaison passe par la place François-Mitterrand et reliera le parc Paul-Allain aux Mahaudières. Créer des transversalités entre la salle La Barakason, l’école et le square Rigolo fait également partie des objectifs.

Pour faciliter la circulation des piétons et des cyclistes, les cheminements doux au niveau des espaces publics seront privilégiés. Les démarches administratives des habitants du quartier seront aussi facilitées grâce à la réalisation d’une maison France services qui sera implantée sur la place François-Mitterrand. Puisqu’il s’agit d’un projet coconstruit avec les habitants, une nouvelle phase de concertation est prévue cet été. Le 10 juillet, une réunion avec le conseil citoyen et le groupe de femmes du quartier aura lieu. Plusieurs rendez-vous sont également prévus : ateliers thématiques, échanges et partages (sur la place François-Mitterrand), balade urbaine…

En 2016, les habitants du quartier Rezé Château ont avancé plusieurs propositions comme la création de coulées vertes et d’espaces verts, la végétalisation des parkings, la réalisation d’espaces semi-piétons, la redynamisation du marché, le regroupement des services à la population ou encore le développement d’un pôle médical.

© Altitude Drone - Shutterstock

Une aide de 950 000 € pour le projet de réhabilitation

Rezé continue d’accueillir de nouveaux habitants. Les entrées fiscales de la ville ont donc augmenté en 2020, représentant 60 % des recettes sur un budget d’environ 70 millions d’euros. Les remplacements, les vacations et les charges courantes ont également diminué en raison de la pandémie, ce qui a entraîné une baisse au niveau des dépenses de personnel. En revanche, la maire adjointe aux finances, Nathalie Fond, a affirmé que « la ville a maintenu les subventions aux associations et renforcé les politiques publiques de la restauration et du périscolaire ».

En matière d’investissements, plusieurs chantiers ont eu des retards et certains d’entre eux ont été reportés, toujours à cause de la crise sanitaire. Avec une dette faible (moins de 500 € par habitant), la ville a pu emprunter deux millions d’euros sur 15 ans, avec un taux de 0,65 %. Rezé Château a également obtenu une aide de 950 000 € de la part de la DSU (dotation de solidarité urbaine), notamment pour différents travaux concernant la piscine, le cabinet médical, la médiathèque, le centre socioculturel, le skatepark, le parc Paul-Allain et les deux établissements scolaires.

Partager sur