La ZAC des Perrières à la Chapelle sur Erdre

Temps de lecture estimé à environ 3 minutes.

Publié le 20 juillet 2018 par

Gilles Vidotto Avatar Gilles VIDOTTO

SOMMAIRE

©SergiyN - Shutterstock

La Chapelle sur Erdre est une commune du nord de l’agglomération de Nantes. Depuis le début des années 2000, au centre cette ville s’est développé la ZAC des Perrières. Une zone d’aménagement concerté, dans laquelle de nombreux logements, commerces et des services à la personnes sont sortis de terre.

Sur les 53 hectares de superficie de la zone des Perrières, ce sont 5.000 habitants qui ont pu trouver leur place au sein des 1.600 logements neufs bâtis entre le début des années 2000 jusqu’en 2017.

Les Perrières décrochent le label Écoquartier

Le label “écoquartier” a été lancé fin d’année 2012 par le ministère de l’Égalité des territoires et du Logement. En 2013, c’était treize communes qui ont été saluées par cette gratification, pour leur travail en matière d’aménagement durable. Parmi elles, l’on retrouve la Chapelle-sur-Erdre, et plus particulièrement la ZAC des Perrières qui a répondu à l’ensemble des critères d’évaluation et aux indicateurs définis par le label Écoquartier.

Par ailleurs, le ministère avait souligné les points du projet des Perrières qui sont :

”Depuis sept ans, l’écoquartier des Perrières se développe selon les principes originels qui étaient : la mixité sociale, un cadre de vie de qualité accessible au plus grand nombre.” - Jean-Louis Le Guen, ancien maire de La Chapelle-sur-Erdre.

Fiche d’identité de la ZAC des Perrières

Selon les derniers recensement effectué par l’Insee, la ZAC des Perrières regroupent 5.169 habitants, sur les 17.300 de la commune, selon le dernier recensement datant de 2010 de l’Insee. Par ailleurs, une grande majorité des résidents des Perrières appartient à la catégorie socioprofessionnelle des cadres et ils vivent en grande majorité dans des maisons (69%). 31% des habitations sont des appartements.

Les Perrières suivent une démarche environnementale

La création de l’écoquartier de la ZAC des Perrières a eu pour objectif de préserver les principales composantes naturelles du site. Pour cela, l’aménagement du quartier permet de conserver la biodiversité actuelle grâce, notamment, au respect de la trame paysagère et hydraulique. Au total, le quartier est pourvu de 20 hectares d’espaces publics verts dont 7 hectares sont des zones boisées.

Par ailleurs, les concepteurs du projet ont tenu à ce que le paysage soit au centre de cette conception. Pour cela, plusieurs point ont été abordés comme :

Des modes de transports respectueux de l’environnement

Dans la ZAC des Perrières, la municipalité de la Chapelle-sur-Erdre a décidé d’installer des modes de transports en commun permettant une ouverture du quartier. Pour cela, des voies destinées à assurer les liaisons entre l’écoquartier et le centre-villes ont été créées. Celles-ci sont majoritairement desservies par des lignes de bus. Par ailleurs, une voirie interne, conçue pour assurer la sécurité, le confort visuel ainsi que la convivialité des habitants, sera aménagée. Enfin, pour plus de mobilité encore, un maillage hiérarchisé et dense de chemins piétons et de vélos sera mis en place. Dans l’avenir, c’est également une liaison avec la station de “train-tram” qui sera réalisée. Ce projet est toujours à l’étude et la mairie de la Chapelle-sur-Erdre n’a pas encore communiqué de date concernant le lancement de ce projet.

Sources :

Partager sur