Les nouveaux quartiers foisonnent en périphérie nantaise

Temps de lecture estimé à environ 5 minutes.

Publié le 17 septembre 2019 par

Gilles Vidotto Avatar Gilles VIDOTTO

SOMMAIRE

La métropole nantaise regroupe 630.000 habitants. Avec une croissance démographique de 1.5%, Nantes Métropole gagne environ 7.000 nouveaux habitants par an. Dans ce contexte, les 24 communes de l’agglomération ont développé leur dernier plan local de l’urbanisme pour la période 2019-2025. À Orvault, Carquefou et Bouaye, de nouveaux quartiers émergent pour atteindre les objectifs fixés par le PLU.

©Altitude Drone - Shutterstock

Un Nouvel élan Orvaltais

Fin 2018, Monique Maisonneuve, 1ère adjointe déléguée à l’aménagement et à l’urbanisme à la mairie d’Orvault, affirmait que pour accueillir les 2.730 nouveaux habitants prévus à l’horizon 2025, 190 à 200 nouveaux logements seraient nécessaires. Pour parvenir à cet objectif, cinq grands secteurs avaient été désignés comme propices à la construction :

Le huitième quartier de la ville

© LeManna - Shutterstock

Entre la route de Vannes et l’avenue Peccot, le huitième quartier de la ville est sur le point de voir le jour : il a été nommé Néo pour “Nouvel élan Orvaltais”. Sur ce qui était une zone de stockage, un quartier complet va donc émerger, composé de logements, de services de proximité et d’une piscine qui viendra en remplacement de celle de la Cholière, en fin de vie. Néo tend à privilégier la mixité sociale et intergénérationnelle. De plus, le quartier se veut ouvert sur le reste de la ville : pour ce faire, de nombreuses liaisons douces seront créées.
D’ailleurs, la voiture ne sera pas autorisée dans ce quartier, totalement piétonnier.

Maître d’ouvrage et maîtrise d’œuvre

Une réunion publique a eu lieu le 2 juillet dernier afin de présenter le projet aux Orvaltais. L’ensemble urbain engage la responsabilité du maire, Joseph Parpaillon ainsi que celle de Monique Maisonneuve, sa première adjointe, en tant que pilotes du dossier. C’est le groupe Marignan qui sera chargé de la promotion immobilière tandis que In Situ est l’architecte du projet. La dimension "services" sera assurée par le Cabinet Lefeuvre. Enfin, c’est l’urbaniste Cap Urbain qui s’occupera d’élaborer la piscine.

Le quartier Moulin-Boisseau à Carquefou

© sfam_photo - Shutterstock

Mené par Loire Atlantique Aménagement (LOMA), Nantes Métropole et la ville de Carquefou, le projet de quartier Moulin-Boisseau se situe au Sud de la commune.
750 logements verront le jour dans la zone d’ici 2030 : un investissement estimé à 18 millions d’euros.
Dans un îlot nommé “J”, un immeuble collectif de 22 logements profitera de la présence d’un pôle médical. Dans un autre îlot, nommé “K”, 126 logements permettront, pour certains, une accession sociale et des prix abordables.

“La première phase des travaux est en cours qui concerne le secteur sud, entre la rue du Moulin-Boisseau et l’A811, et devrait être achevée à l’horizon 2021. Elle se compose d’un premier ensemble de vingt-deux logements intégrant un pôle médical qui marquera l’ouverture du quartier et autre îlot de 126 logements” - Extrait de l’article “Carquefou. La Zac du Moulin-Boisseau, un vrai quartier complet”, publié sur Ouest France le 11 septembre 2019 à 07h03.

Une friche logistique devenue ZAC

Résidentiel, le quartier intégrera au sein d’une halle logistique à réhabiliter, un pôle de loisirs couvert, 1.600m² de commerces et de services ainsi que 6.000m² de bureaux. Après plus de 30 ans sur le site du Moulin-Boisseau, le groupe de distribution “Système U” a transféré en 2009 ses activités vers la zone de la Haute-Forêt. La ville de Carquefou et Nantes Métropole ont alors engagé une réflexion commune quant au renouvellement urbain de cette friche de 11 hectares située entre le golf de Carquefou, un complexe sportif et l’échangeur autoroutier. Fin 2013, le site a été classé zone d’aménagement concerté (ZAC) suite à un vote du conseil métropolitain.

© Berni - Shutterstock
“Cet ensemble sera complété côté loisirs, par les trois salles de cinéma de Confluences, si le projet se concrétise, et un pôle de loisirs indor. Celui-ci se nichera dans une partie de l’ancienne halle, par ailleurs esplanade publique végétalisée. Ce projet est porté par d’anciens joueurs du FC Nantes : Mickaël Landreau, Nicolas Savinaud et Frédéric Da Rocha, installé à Carquefou. On pourra notamment y pratiquer du foot en salle et du badminton” - Extrait de l’article “Carquefou. La Zac du Moulin-Boisseau, un vrai quartier complet”, publié sur Ouest France le 11 septembre 2019 à 07h03.

Les Terrasses du lac à Bouaye

Au Nord de la place des Échoppes, la construction de 179 logements va rendre possible la venue de 350 à 400 habitants supplémentaires. Sur un site qui fut autrefois un vignoble puis une friche, la constructibilité vient d’être actée par le plan local d’urbanisme métropolitain (PLUM).

Un nouveau secteur commerçant

Les nouvelles habitations profiteront de 870m² de commerces de proximité et d’un espace paysager de 2.000m².

© Daxiao Productions - Shutterstock

Le chantier devrait démarrer à l’horizon 2021 et sera conduit par le groupe Lamotte pour l’aménagement et les opérations immobilières avec l’aide de Aethica Développement Immobilier (ADI), La Nantaise d’habitations et Coop logis. Alors que le centre-bourg de Bouaye se trouve saturé d’un point de vue foncier, les Terrasses du lac devraient permettre de renforcer la présence de commerces de proximité en complément de la place des Échoppes. Les circuits courts ainsi que les producteurs biologiques seront privilégiés dans ce nouveau secteur commerçant.

SOURCES

Partager sur