La référence de l’immobilier neuf depuis 20 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Nantes.
9h - 20h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Nantes : nos experts passent sur France 2 !
http://www.nantesimmo9.com/ecoquartier-bottiere-chenaie-nantes
Image illustrant "Array"

L’écoquartier Bottière-Chénaie à Nantes

habitations ecoquartier bottière chenaie Ecoquartier Bottière-Chénaie © Nantes Métropole Aménagement / Jean-Pierre Pranlas- Descours urbaniste / Atelier de paysage Bruel-Delmar

Bottière-Chénaie est un écoquartier nantais prenant place au sein de Doulon-Bottière, un quartier situé à l’est du centre historique de la cité des Ducs de Bretagne. Les constructions se réalisent sur d’anciennes terres maraîchères. En élaboration depuis le début des années 2000, l’écoquartier Bottière-Chénaie prévoit d’accueillir, d’ici 2020, près de 5.000 nouveaux habitants.

La genèse de l’écoquartier Bottière-Chénaie

C’est au début des années 2000 que la municipalité nantaise s’est engagée dans la création de l’écoquartier Bottière-Chénaie. Celui-ci prend place sur une ancienne parcelle maraîchère et a pour principal objectif de lutter contre l’étalement urbain en répondant à une forte demande de logements. Par ailleurs, Nantes Métropole souhaite que cette écocité propose des logements qui préservent l’environnement et respectent les dernières normes thermiques du bâtiment : RT2005 pour les premiers logements construits et RT2012 pour les logements à venir.

Dès 2003, les premiers chantiers commencent à apparaître sur la ZAC de 35 hectares. Elle sera pourvue de 24 îlots où 2.400 logements seront construits.

Fiche d’identité de l’écoquartier Bottière-Chénaie
Début des constructions 2003
Fin des constructions 2020
Superficie de l’écoquartier 35 hectares
Nombre total de logements 2.400
Nombre de logements livrés 1.725
Capacité d’accueil 5.000 habitants
Superficie réservée aux activités commerciales 5.500 m²
Surface de services 7.000 m²
Équipement : écoles, médiathèque, etc. 14.000 m²

D’ici 2020, la construction de l’écoquartier Bottière-Chénaie devrait arriver à son terme. Le coût total pour sa construction s’élève à hauteur de 54.5 M€. 13% du montant est financé par Nantes Métropole, les 87% restants sont le fait des cessions immobilières de l’État. Pranlas-Descours Architectes et associés et l’atelier de paysages Bruel-Delmar sont les urbanistes élus par la ville de Nantes pour mener à bien la construction de cette nouvelle cité écologique.

Bottière-Chénaie, lauréat des 1ers défis urbains

ecoquartier bottiere chenaie Ecoquartier Bottière-Chénaie © Atelier de paysage Bruel-Delmar

En 2016, Bottière-Chénaie, qui est labellisé “écoquartier” depuis 2013, a remporté le prix des 1ers défis urbains dans la catégorie “Ville durable”. Selon l’architecte-urbaniste Jean-Pierre Pranlas-Descours, Bottière-Chénaie dispose d’atouts géographiques importants qui lui ont permis d’obtenir cette distinction.

Tout d’abord, le spécialiste souligne le travail effectué au préalable et qui a porté sur l’étude géographique de la zone maraîchère. Dès lors, il en ressort que le territoire dispose d’une ancienne petite rivière disparue. Un atout que les paysagistes souhaitent exploiter afin de construire l’écoquartier autour de celui-ci :

”L’idée ç’a été de faire réapparaître cet élément disparu de la géographie comme un acte fondateur de cohérence et de lien. Il permet, à la fois, de construire le nouveau quartier autour d’un long parc linéaire et il redonne une liaison extrêmement forte entre cette nouvelle cité et la cité Bottière qui est un peu enclavée”, Jean-Pierre Pranlas-Descours.

La réapparition de cet ancien élément de la géographie du site permet de répondre à la problématique : “Comment reconnecter cette parcelle maraîchère et ce territoire grâce à ce projet de réaménagement du territoire ?”.

L’écoquartier Bottière-Chénaie desservi par les transports en commun

riviere ecoquartier bottiere chenaie Ecoquartier Bottière-Chénaie © Atelier de paysage Bruel-Delmar

La valorisation des transports en commun figure parmi les enjeux de taille pour la construction de l’écoquartier Bottière-Chénaie. Et pour cause, selon les informations communiqués par POPSU (Plate-forme d’Observation des Projets et Stratégies Urbaines) en 2007, la valorisation du tramway et de la ligne SNCF est un vecteur de développement et d’attractivité. C’est pour cela, que le tramway traverse cette écocité et met deux stations au service des habitants.

Le tramway ligne 1 propose alors les arrêts :

  • La Souillarderie, à l’entrée de l’écoquartier,
  • Pin-Sec, situé en direction du Stade de la Beaujoire.

La ligne 1 du tramway nantais permet de relier le site de la Beaujoire à l’est de Nantes, où se situe le stade de football, à Saint-Herblain, une commune périphérique de l’agglomération. Par ailleurs, le trajet de ce mode de transport prévoit un arrêt à la Gare SNCF nantaise. Celle-ci, d’ailleurs, connaît des modifications urbaines et accueille le centre d’affaires Euronantes. Ce pôle d’affaires contribue au bon développement économique de la ville et doit permettre à la Nantes métropole de se positionner comme la plus puissante des métropole de la façade Atlantique.

Sources :

Dernière mise-à-jour par , le .
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Nantes
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte