12 M€ pour le réaménagement du quartier Plaisance Orvault

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.

Publié le 08 septembre 2021 par

Morgane Caillière Avatar de l'auteur "Morgane Caillière"

SOMMAIRE

Le quartier de Plaisance trace les contours de sa nouvelle silhouette. Le 29 juin 2021, les élus nantais ont validé le projet de réaménagement intégral, reconnu d’intérêt métropolitain, de ce quartier construit dans les années 60.

12 M d’euros vont être investis durant 10 ans, pour l’amélioration du cadre de vie des résidents du quartier. Parc, commerces, habitations, équipements publics et services… Chronique d’une métamorphose annoncée.

©Wikimedia Commons

Un projet collectif, d’intérêt métropolitain

Édifié au sud d’Orvault, durant la période de construction massive d’immobilier neuf à Nantes dans les années 60, le quartier de 18 hectares et 1700 habitants a fait l’objet de différentes rénovations depuis 2005. Création d’un espace public central, rénovation partielle des logements sociaux, restauration des façades… Environ 8 millions d’euros ont été consacrés à l’amélioration de ce secteur populaire nantais.

Depuis 2019, la Ville d’Orvault, le bailleur social Atlantique Habitations et Nantes Métropole, œuvrent à multiplier les interventions. Comme pour le Grand Bellevue, les Dervallières, Nantes Nord, Bottière-Pin Sec ou encore Rezé Château, la collectivité soutient ce projet, reconnu d’intérêt métropolitain.

« La Ville d’Orvault souhaite aller plus vite, plus fort... L’objectif est de développer un projet collectif, permettant de renforcer la cohésion sociale. Il faut diversifier l’offre d’habitat pour plus de mixité sociale, penser le cadre de vie de demain en renforçant la place du végétal, mais aussi prendre en compte les problèmes de sécurité, ouvrir le quartier vers l’extérieur ou encore conforter le pôle commercial et développer l’offre à vocation économique… »

Pierre Quénéa, vice-président de Nantes Métropole en charge de la politique de la ville/métropole.nantes.fr

7 juillet 2021 : rencontre, échanges et festivités autour du projet Plaisance

© Topconcept - Shutterstock

En 2019, suite à une concertation, les attentes des habitants étaient restituées aux élus. Un projet de transformation intégrale, avait alors été élaboré.

Le 7 juillet 2021, la municipalité d’Orvault, le bailleur social Atlantique Habitation et Nantes Métropole ont présenté aux habitants et aux acteurs du quartier les suggestions qui ont été retenues pour le projet.

Ateliers sur plan, visites, questionnaires, … Les échanges ont balayé tous les sujets du renouvellement esthétique et fonctionnel du quartier mais également porté sur le vivre ensemble, l’éducation, la sécurité et l’emploi.

7 priorités ont émergé de ces discussions :

Depuis le 7 juillet 2021, des permanences d’élus se tiennent le mercredi à La Passerelle, nouveau lieu de médiation du quartier situé au 8 allée du Thouet dans l'ancienne régie d'Atlantique Habitations. L’espace accueille en outre une exposition sur le projet et un registre d’observations, également présents dans les locaux de la mairie d’Orvault. Les travaux doivent débuter en 2024, après la phase de concertation réglementaire, qui aura lieu entre octobre 2021 et 2022.

Multiplier les espaces : cultures sports et loisirs à Orvault Plaisance

© Anton Gvozdikov - Shutterstock

Mercredi 7 juillet a également été la journée d’inauguration du terrain d’aventure qui s’est installé au cœur du quartier pour l’été. Des festivités étaient organisées... l’occasion de faire un point sur le déroulement du projet.

Porté par les CEMEA (Centres d'Entraînement aux Méthodes d'Education Active), le terrain d’aventure est un lieu éphémère installé sur la friche du Trieux avant l’aménagement du cœur de quartier. Un rectangle de verdure situé en aval de la coulée verte, où les enfants peuvent créer des cabanes et des jeux accompagnés par les animateurs des CEMEA.

L’un des objectifs majeurs de la réhabilitation est d’améliorer la qualité de vie du quartier. Cet été, le terrain d’aventure héberge un équipement mobile dédié à la culture : l’ExplOrateur.

En 2022, un espace de street workout, co-construit avec les habitants, dédié à la calisthénie (musculation) et aux pratiques sportives de plein air, verra également le jour. Enfin, le projet s’attache au maintien de la micro-Ressourcerie Récup’ Plaisance, gérée par l’association UHP (Union des Habitants de Plaisance).

le Street Workout... ?

Les espaces de Street Workout (entrainement de rue) se développent dans les métropoles et villes moyennes en France. Cette discipline venue des États-Unis est un mix entre musculation et fitness pratiquée à la vue de tous, dans des espaces publics aménagés. Les différents confinements de la crise sanitaire ont poussé les publics du sport indoor vers cette alternative déjà populaire auprès d’une jeunesse qui n’a pas forcément les moyens d’un abonnement mensuel en salle.

3 espaces de vie, de rencontres et de partage

© Rawpixel.com - Shutterstock

Durant les 10 prochaines années, le quartier Plaisance sera progressivement réarticulé autour de 3 espaces :

Le Parc de Plaisance

Un vaste parc accueillera des aires de jeux pour enfants, il sera sillonné de sentiers invitant à la balade et au sport en extérieur. Un espace vert sera aménagé pour l’accueil d’évènements culturels. Véritable poumon vert entre 2 vallées, le parc sera également équipé d’un parcours de santé. Il pourrait à terme se prolonger vers le Cens via le parc de la Gobinière. Le verdissement du quartier est un souhait partagé par l’ensemble des habitants qui ont participé à la consultation.

“dans le quartier, l’installation temporaire du terrain d’aventure en est la parfaite traduction... La place du végétal ne sera pas uniquement visuelle, elle sera aussi dans les assiettes avec le développement des cultures urbaines.

Pierre Quénéa, vice-président de Nantes Métropole en charge de la politique de la Ville/ métropole.nantes.fr

La porte de Plaisance

Aux abords de la route de Vannes et du tramway, une nouvelle « porte d’entrée du quartier » accueillera services et commerces. De nouvelles salles seront ouvertes aux associations et le centre socioculturel sera reconstruit et rénové.

Ouvrir le quartier, c’est faire en sorte que les habitants de la métropole viennent au Nouveau Plaisance pour son offre culturelle et commerciale. Il faut l’ouvrir sur la route de Vannes. Il y a un gros travail à faire sur les cellules commerciales.

Pierre Quénéa.

Le cœur de Plaisance

En lieu et place de l’ancien immeuble Trieux, détruit en 2020, un cœur de quartier sera créé autour d’un équipement évolutif qui accueillera des activités sportives et sera ouvert aux initiatives associatives. La Passerelle, cœur de la médiation du quartier sera accompagnée d’un espace France Services pour une aide aux démarches administratives (Pôle emploi, Ameli…).

De nouveaux logements seront construits qui cibleront un public jeune et une résidence de 45 places pour les séniors autonomes sera érigée. Une crèche publique sera également créée.

Améliorer la qualité des logements

©Monkey Business Images - Shutterstock

Lors de la consultation citoyenne, le secteur du Lay a mobilisé un grand nombre de participants. La construction de 2 nouvelles résidences est déjà programmée ainsi que de nombreux travaux de sécurisation et d’amélioration des espaces communs sur les bâtiments existants.

Une concertation spécifique sera entreprise pour ce secteur avec les habitants. Une étude sera par ailleurs commandée par Atlantique Habitations dès cette année pour programmer une intervention plus globale sur le secteur du Lay en 2024.

Un chantier de rénovation est en cours sur les immeubles Chasteland pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments et des appartements, ainsi que leur accessibilité. Le même type de réhabilitation est prévue sur l’immeuble Penfeld.

Les étapes à venir

La concertation citoyenne se poursuivra à l’automne 2021 sous des formes encore indéfinies (ateliers, enquêtes, rencontres d’informations etc…). La constitution d’un Conseil citoyen doit également favoriser la fluidité des échanges avec les habitants de Plaisance. Des jeunes qui effectuent leur service civique pourront également être sollicités.

Vivre à Orvault

Orvault est une commune de la périphérie nantaise en région Loire-Atlantique. Cette ville dynamique de Nantes Métropole est située entre Sautron, Saint-Herblain et Treillières. Elle affiche une économie florissante portée par 3015 entreprises. Près de 42 % des Orvaltais logent en appartement. La ville est donc composée d’une majorité de propriétaires (68,2%) qui vivent en maison.

Des programmes neufs proposent à la vente, des appartements, du 1 au 5 pièces, dans différents quartiers de la commune. Pour acquérir un appartement neuf à Orvault (2 pièces), comptez un budget minimum de 199 700 €. La ville attire chaque année, près d’un millier de nouveaux arrivants. Actuellement, la commune d’Orvault comptabilise 27 200 habitants pour une superficie de 27,67 km².

Partager sur