Pirmil-Les Isles : où en est le projet urbain à Nantes ?

Temps de lecture estimé à environ 6 minutes.
Avatar de l'auteur "Miora R." Miora R.

le 16 mai 2022

[ mis à jour le 16 mai 2022 ]

SOMMAIRE

La première phase du projet urbain Pirmil-Les Isles a été lancée il y a quelques mois. Ce futur quartier prend place sur Nantes, Bouguenais et Rezé. Il fait du paysage et de la nature le levier du renouvellement du site. La réunion de présentation des grandes lignes de la ZAC a eu lieu à Rezé en septembre dernier. Une fois achevé, le quartier relancera sans nul doute le marché de l’immobilier neuf à Nantes. Petit tour d’horizon sur l’avancement du projet de Pirmil-Les Isles.

Plein phare sur les projets d’aménagement de Pirmil-Les -Isle

La transformation du secteur de Pirmil-Les Isles, sur Nantes, Bouguenais et Rezé, s’appuie sur quatre enjeux majeurs. En premier lieu, nous noterons le renforcement de la trame paysagère d’ensemble, puis la mise en valeur des qualités paysagères des lieux, ensuite, la réalisation de nouveaux quartiers mixtes, caractérisés par la qualité des équipements urbains et des services ainsi que celle des espaces publics.

©Google 2022

Enfin, nous avons la desserte des quartiers, avec une liaison du territoire aux réseaux structurants de déplacements et aux polarités existantes. D’un autre côté, le secteur Basse-île du projet urbain a été retenu parmi les lauréats au niveau national d’un AMI (appel à manifestation d’intérêt) comme étant « démonstrateur de ville durable : habiter la France de demain ». Précisons que les premières consultations pour la création de ce nouveau quartier ont été lancées cette année, mais le début des travaux n’est programmé que pour 2024.

Un territoire d’innovation urbaine et sociale

Le maire de Rezé, Hervé Neau, a indiqué que la municipalité souhaite créer un territoire d’innovation urbaine et sociale, mais également environnementale. Le nouveau quartier sera conçu pour être accessible à tous, offrant un cadre de vie agréable, avec une place privilégiée accordée à la nature. Dans cette optique, l’élu souhaite aussi créer un quartier plus respectueux de l’environnement et des générations futures, mais surtout plus économe en carbone. Le paysagiste-urbaniste chargé de l’aménagement de la ZAC travaillant au sein de l’agence D’ici là, Sylvanie Grée, a expliqué que le projet prend différents paramètres en compte dès sa conception, à savoir les périodes de canicule, les changements climatiques, les excès de précipitation ainsi que les épisodes de sècheresse.

Mise en place d’un « jardin-test »

©Coleman photographer - Shutterstock

Un jardin expérimental, ou jardin-test, a été mis en place sur le site de Transfert, à Rezé. Grâce aux résultats, il sera possible de végétaliser l’ensemble du futur quartier de Pirmil-Les Isles qui est prévu pour 2025. Il s’agit aujourd’hui d’un petit poumon vert, constitué de verdures et d’arbres, installé sur le site des anciens abattoirs.

Différents tests pour obtenir une terre fertile sont réalisés sur ces espaces constitués majoritairement de sable. L’objectif est de pouvoir généraliser la composition sur tout le quartier pour que ce dernier soit arboré au maximum. Dans ce jardin, le sable est enrichi avec de la terre végétale (pour apporter de la matière organique et pour retenir l’eau) et du compost (pour l’enrichir en nutriments). En ce moment, une dizaine de tests sont en cours, avec 17 essences arborées. Ces dernières ont été choisies pour leur grande résistance aux milieux secs. Un second jardin-test devrait être aménagé dans les prochaines semaines en bord de Loire.

Plus de 50 000 arbres prévus pour 2040

©Aleksandrs Muiznieks - Shutterstock

Le quartier de Pirmil-Les Isles devrait bénéficier de 92 000 m² de bureaux, d’activités commerciales et de services, ainsi que de 3 300 logements en 2040. Par ailleurs, certains services publics prévoient aussi l’implantation d’un cabinet médical et d’une piscine olympique.

La végétalisation est un des points d’honneur de ce projet d’envergure. La responsable d’opérations au sein de Nantes Métropole aménagement a précisé qu’une canopée doit être mise en place dans le quartier et que 50 000 arbres vont être plantés. Pour que cela soit envisageable, il est impératif que le sol soit fertile, d’où l’utilité du jardin-test que nous avons présenté un peu plus tôt. À travers ce jardin expérimental, il sera possible de trouver la bonne composition pour rendre la terre fertile. La décision de passer par cette expérimentation est justifiée par le fait qu’il serait inapproprié d’importer des terres arables pouvant recouvrir 36 hectares, l’ambition de la métropole étant de viser la transition écologique.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
02 85 52 80 36

Utilisation de matériaux biosourcés

Frédéric Bonnet, l’architecte chargé de l’aménagement de la ZAC, a indiqué que la construction des bâtiments et des immeubles du quartier privilégiera différents matériaux biosourcés, comme le lin, la terre, le chanvre ou encore le bois, en plus des modes constructifs bas carbone.

Selon les prévisions, 3 300 logements, mélangeant habitat social, en accession libre et abordable, vont être construits, dont 1 000 dans le secteur de Pirmil et 2 300 dans celui de Basse-île. La production de ces logements répondra à la forte demande de la métropole, qui est le théâtre d’une croissance démographique impressionnante depuis quelques années, avec 9 000 nouveaux arrivants tous les ans. Dans la grande majorité des cas, la hauteur des immeubles variera entre deux et douze étages. Des équipements sportifs et scolaires ainsi que des immeubles de bureaux vont bientôt sortir de terre.

Pour contrôler la pollution en ville, les voies cyclistes et piétonnes seront beaucoup plus présentes que celles réservées aux véhicules motorisés. Dans le cadre de cet aménagement, la route de Pornic va être entièrement modifiée pour qu’elle puisse supporter les nouvelles dessertes de transport en commun. Le vice-président de Nantes métropole en charge de l’habitat, des projets urbains et de l’urbanisme durable, Pascal Pras, a précisé que le tramway arrivera bientôt par le pont des Trois-Continents jusqu’à l’hôtel de ville, à Rezé.

Transfert : une place dédiée à la culture et à l’art

Le projet « Transfert » est né sous la plume de l’association Pick up production. Le principe sur lequel il est basé se concentre autour de la mise en place de la culture et de l’art au centre du projet. Le directeur de l’association, Nico Reverdito, a expliqué que leurs actions consistent avant tout à expérimenter comment la culture peut participer à la fabrique de la ville.

Le projet s’inscrit, depuis 2018, dans la friche des anciens abattoirs de Rezé. Cette portion de 15 hectares est intégrée aux 200 hectares du futur quartier Pirmil-Les Isles. Ce terrain voit se déployer l’expérimentation culturelle et artistique sous la forme d’une cité éphémère. Le site a pour vocation d’offrir aux artistes un lieu d’expression qui leur permettra de rencontrer le public et de s’exprimer. « Transfert » est aussi important en termes de sociologie et d’urbanisme.

Le vice-président de Nantes Métropole chargé de l’économie et des équipements culturels à vocation métropolitaine, Fabrice Roussel, a tenu à préciser que le projet a été conçu comme un « laboratoire de recherche-action », qui réunit une géographe et une sociologue, en plus de l‘expertise extérieure d’un gérontologue, d’un anthropologue et d’associations, sans oublier les citoyens qui sont régulièrement appelés à participer.

Les premiers travaux commenceront en 2024

Comme nous l’avons précisé précédemment, les consultations pour l’attribution des marchés d’aménagement et de construction ont été lancées cette année, mais les travaux de construction ne devraient commencer qu’en 2024. Si tout se passe bien, les nouveaux habitants devraient pouvoir obtenir leur logement à partir de 2025 ou 2026. La première phase d’aménagement devrait être achevée en 2028.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
02 85 52 80 36
Partager sur