Comment préparer son dossier de location pour un logement étudiant ?

Temps de lecture estimé à environ 9 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Charlotte Costa" Charlotte Costa

le 20 juin 2023

[ mis à jour le 20 juin 2023 ]

SOMMAIRE

Vous êtes néo bachelier et vous vous apprêtez à quitter le nid familial pour faire vos études et louer votre premier appartement ? Il y a quelques précautions à prendre avant de commencer vos visites et de vous projeter dans votre nouveau cocon. Ne jouez pas au chasseur immobilier trop vite et prenez le temps de soigner votre dossier de location pour ne pas passer à côté de l’appartement qui vous plait.

Quels sont les documents à inclure dans un dossier de location étudiant ? Comment se différencier des autres candidatures ? Quelles aides au logement les étudiants ont-ils droit ? Quel sont les types de bail possibles ? Parce qu'on sait que ce n’est pas toujours simple de trouver son premier logement étudiant, IMMO9 vous livre ses conseils pour que vous réussissiez votre location.

Dossier de location étudiant : quelles sont les pièces à fournir ?

Si vous entamez la recherche de votre futur logement étudiant, la première chose à faire est de monter votre dossier de location. Comme dit l’adage, le plus tôt sera le mieux. Pour ce faire, vous devez rassembler tout un tas de documents qui vont servir à montrer au propriétaire ou à l’agence immobilière que vous êtes un locataire sérieux, capable de payer votre loyer tous les mois.

La liste des pièces à fournir pour un dossier de location étudiant :

À savoir que cette liste n'est pas exhaustive et que les documents requis peuvent varier en fonction du propriétaire ou de l'agence de gestion locative immobilière. Il est donc essentiel de se renseigner à l'avance sur les documents spécifiques nécessaires pour le logement que vous envisagez de louer.

 Dossier de location étudiant - Une personne en train de cocher des cases d’une liste
© Andrey_Popov – Shutterstock

Quelles sont les pièces qu’un garant doit fournir ?

Bien que vous quittiez le domicile familial, les parents ne sont jamais très loin. Pour la majorité des locations étudiantes, la présence d’un garant est obligatoire. S’ils sont rentables, les étudiants sont la cible de locataires qui présentent le plus de risques aux yeux des bailleurs : dégradations, loyers impayés. Et bien souvent, ce sont les parents qui se portent garants pour leur progéniture.

Pour ceux qui n’en ont pas, pas de panique. Il existe moult dispositifs permettant de trouver un logement facilement. Nous accordons une partie spécifique aux aides à la location un peu plus bas dans cet article. Si vous souhaitez prendre de l’avance et anticiper les demandes d’un propriétaire ou d’une agence immobilière, voici les documents du garant à inclure dans votre dossier de location étudiant.

La liste des pièces à fournir pour un garant :

Les pièces interdites dans un dossier de location

Si le bailleur est en droit de demander de nombreux justificatifs, certains documents sont toutefois interdits et ne peuvent être exigés pour l’étude d’un dossier de location. Ces pièces interdites peuvent porter atteinte à la vie privée du locataire ou donner lieu à une discrimination. Dans le cas où un propriétaire malveillant ou une agence peu scrupuleuse vous demande l’un de ces documents, refusez et fuyiez. C’est probablement un piège.

La liste des pièces interdites dans un dossier de location :

En savoir plus sur les pièges à la location
 Dossier de location étudiant - Un jeune couple d’étudiants en train de visiter un appartement
© goodluz - Shutterstock
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous

Comment se démarquer des autres dossiers de candidature ?

Pour augmenter vos chances d'obtenir le logement que vous convoitez, il est crucial que votre dossier de candidature se démarque. Même si vous avez un dossier complet et bien structuré, vous n’êtes pas l’abri que l’appartement sur lequel vous avez jeté votre dévolu vous passe sous le nez. Les candidats à la recherche d’un logement étudiant sont particulièrement nombreux, surtout dans les grandes villes.

Les deux temps forts qui vous permettront de décrocher votre location étudiante sont la lecture de votre dossier de candidature et la visite dudit appartement. Pour vous distinguer, vous pouvez par exemple ajouter une page de garder ou une fiche de présentation avec quelques mots sur votre personnalité, c’est le moment de vous flatter. Pensez également en bien relire votre dossier pour éviter de laisser des fautes d’orthographe.

Le jour de la visite, soyez ponctuel et souriant. Lorsque vous rencontrez le propriétaire ou l’agent immobilier qui vous fait visiter l’appartement, montrez-vous professionnel et digne de confiance. Ne commencez pas à penser ou à évoquer les fêtes que vous pourriez organiser dans votre futur logement. Dressez plutôt votre interlocuteur dans le sens du poil en parlant des commodités aux alentours ou des possibilités d’aménagement.

Quel bail pour une location étudiante ?

En tant qu’étudiant, vous avez la possibilité de louer votre appartement via un bail étudiant. D’une durée de 9 mois maximum, le bail étudiant est l’option idéale pour ceux qui ont seulement besoin d’un logement de temps de leur année universitaire. Il est de plus sans reconduction tacite ce qui signifie que vous n’avez pas à donner congé au propriétaire à la fin de la période locative puisque le contrat de location ne se renouvèle pas automatiquement. Le bail étudiant s’appliquant uniquement sur les appartements meublés, les étudiants n’ont pas besoin de se ruiner pour se meubler. Une belle économie pour les plus petites bourses.

L’autre solution est de louer un appartement nu ou meublé avec un bail classique. La durée du contrat sera d’une année si le logement est meublé et de trois années s’il est vide. Si vous souhaitez quitter le logement, vous devrez remettre un courrier à votre propriétaire ou agence immobilière et respecter un délai de préavis. La durée du préavis varie de 3 mois à 1 mois.

Quelles sont les aides au logement pour les étudiants ?

Les étudiants peuvent bénéficier de plusieurs types d'aides pour le logement, notamment celles fournies par la CAF (Caisse d'Allocations Familiales) et Action Logement. Ces aides sont destinées à alléger le coût du logement pour les étudiants, facilitant ainsi l'accès à un logement indépendant.

 Dossier de location étudiant - Une jeune étudiante contente d’être locataire de son appartement étudiant
© insta_photos - Shutterstock

Les aides de la CAF

L'aide personnalisée au logement ou APL s’adresse à tous les locataires, y compris les étudiants qui louent un appartement neuf ou ancien. Le logement peut être situé dans une résidence étudiante, universitaire, ou être une location auprès d'un bailleur privé, mais doit forcément faire l’objet d’une convention entre le bailleur et l’État. Il doit également être occupé à titre de résidence principale et répondre à des critères de confort et de sécurité. La superficie minimale du logement est d’au moins 9 m² pour une personne seule. Le montant de l’aide varie selon l’emplacement, le montant du loyer, le nombre de personnes à charge et les ressources de foyer des 12 derniers mois. L’APL est recalculée tous les 3 mois en fonction de revenus du ménage.

L'Allocation de Logement Familial (ALF) concerne les locataires de logements non-conventionnés, qui ne peuvent pas donc bénéficier de l’APL. Elle s’adresse notamment aux étudiants seuls ou en couple avec une personne à charge. Pour y être éligible, le locataire doit bénéficier de prestations familiales ou percevoir l’allocation d’enfant handicapé, être marié depuis moins de 5 ans ou encore être enceinte seule ou en couple sans personne à charge à partir du 4ème mois de grossesse.

L'allocation de logement social ou ALS est destinée aux locataires qui ne peuvent ni toucher l’APL, ni l’ALF. Elle est accordée sous conditions de ressources et sert à aider de payer le loyer d’une location en résidence principale. Comme pour l’APL, il y a des critères de confort et de sécurité à respecter. Le montant de l’allocation est calculé la situation familiale, la situation financière et le loyer. Toutefois, elle ne fonctionne pas si le locataire a un lien de parenté avec le propriétaire (parent, grand-parent, enfant, petit-enfant).

Les aides d’Action Logement

La garantie Visale est un service proposé par Action Logement qui permet aux étudiants de bénéficier d'une caution pour leur logement. En d'autres termes, si vous ne pouvez pas payer votre loyer, Action Logement le fera à votre place, et vous devrez ensuite les rembourser. Cette aide est particulièrement utile pour les étudiants qui n'ont pas de garants ou qui ont du mal à en trouver. Toute la démarche s’effectue en ligne et une fois votre demande de garantie Visale validée, vous recevez un certificat que vous pourrez donner à votre propriétaire.

L'avance Loca-Pass est une aide qui permet aux étudiants et aux jeunes actifs de financer le dépôt de garantie demandé lors de la signature du bail. Cette aide est un prêt sans intérêt, ni frais de dossier accordé par Action Logement, qui peut aller jusqu'à 1 200 € et qui doit être remboursé dans un délai de 25 mois maximum. Elle peut être une aide précieuse pour les étudiants qui ont du mal à réunir cette somme au moment de l'emménagement.

L'aide Mobili-Jeune est une subvention mensuelle accordée par Action Logement pour aider les jeunes de moins de 30 ans (étudiants en alternance, en contrat de professionnalisation ou en apprentissage) à payer leur loyer. Le montant de cette aide peut aller jusqu'à 100 € par mois et elle est cumulable avec les autres aides au logement de la CAF. L’aide est valable pendant toute la période de formation pour une durée de 12 mois maximum.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur