Les transports en commun à Nantes

Temps de lecture estimé à environ 5 minutes.

SOMMAIRE

Dans la ville de Nantes, 26.6% de la population utilise les transports en commun pour se rendre sur son lieu de travail. C’est 37.7% de moins que dans la capitale (Insee 2014). Cependant, les politiques publiques nantaises mettent tout en œuvre pour développer des moyens de locomotion alternatifs à la voiture. Actuellement, l’agglomération nantaise dispose d’un des meilleurs réseaux de transports publics de France.

© Thomas Dutour - Shutterstock

Le réseau TAN (Transports de l'Agglomération Nantaise)

À Nantes, comme sur le reste du territoire français, les projets de transport doivent répondre au mieux aux besoins de déplacement, tout en respectant les enjeux de développement durable et certaines contraintes budgétaires.

La “TAN” est la société d'économie mixte des transports en commun de l'agglomération nantaise. Ce réseau de transports est composé de :

Par ailleurs, les Transports de l’Agglomération Nantaise propose aussi : un service de cars scolaires, un service de transport à la demande utile pour les personnes à mobilité réduite (Proxitan), un service de nuit ainsi qu’une navette aéroport.

Pour utiliser ces lignes, un seul et même titre de transport est nécessaire, hormis pour la navette aéroport, qui réclame un ticket spécifique.

Ce sont, pour l’heure, 560.000 voyages qui sont réalisés chaque jour par les usagers du réseau TAN. Cela représente 3.8 déplacements par jour et par habitant.

Outre les transports routiers, la ville de Nantes présente également :

Aujourd’hui, l’agglomération dispose d’un des meilleurs réseaux de transports publics de France. De nombreux aménagements de l’espace public ont été réalisés pour modérer la circulation automobile et donner plus de place aux transports en commun, au vélo, à la marche à pied.

Nantes Métropole

Le plan de déplacements urbains (PDU)

En 2016, le Conseil métropolitain s’est attelé à revoir le PDU 2010-2015 pour lui donner un horizon à 2030-2035. Ce plan se trouve dans la lignée de la politique de déplacements menée sans interruption depuis plus de 20 ans. La première étape a consisté à préciser les actions, le planning ainsi que le montage financier pour la tranche 2018-2027.

Qu’est-ce qu’un PDU ?

“Document stratégique de planification qui vise à tendre vers un équilibre harmonieux entre la place de l’automobile et celle des autres modes de déplacement, en donnant la priorité aux modes actifs, aux transports collectifs - plus respectueux de l’environnement et plus économique - et au covoiturage”.

Nantes Métropole

© Studio_3321 - Shutterstock

Le plan de déplacements urbains respecte la volonté métropolitaine d’ouvrir la gouvernance aux citoyens. Aussi, pour construire ensemble la politique des transports, Nantes métropole a mis en place un processus participatif qui intègre les territoires, les services de l’État, la région, le département, les personnes à mobilité réduite, les professionnels ainsi que les associations d’usagers et de protection de l’environnement.

Suite à la concertation, qui a eu lieu de février à juin 2017, voici quelques-unes des conclusions qui ont été tirées. À l’horizon 2030, la métropole nantaise aura pris de l’ampleur. Aussi, les modes de vie ainsi que les mobilités seront alors différents. Dans ce contexte, le plan de déplacements urbains se devra de :

L’ambition du PDU de Nantes Métropole 2018-2027 est d’atteindre les objectifs à l’horizon 2030 dans l’usage des modes les moins polluants et consommateurs d’énergie, par la marche, le vélo et les transports collectifs.

Nantes Métropole

Développement de l’offre de transports

Nantes tend à renforcer son offre de transports collectifs pour en faire une nouvelle option crédible. Aussi, ces dernières années, la municipalité a déployé des lignes structurantes pour la ville : 4 lignes de Chronobus en 2012, 3 en 2013 (70.000 nouveaux voyageurs attendus) ; connexion des lignes 1 et 2 de tramway ; extension de la ligne 1 vers Ranzay ; ouverture du pôle multimodal Haluchère-Batignolles en 2012 (tramway / tram-train / nouvelles lignes de chronobus).

De plus, la métropole a ouvert des lignes tram-train Nantes ⇔ La Chapelle / Chateaubriant depuis 2014, ce qui permet la desserte de toutes les communes de l’agglomération.

Focus sur le covoiturage

Pour conforter la pratique du covoiturage, Nantes Métropole en association avec le Conseil départemental et la Communauté d’agglomération de la région nazairienne, a lancé un site internet dédié à cette pratique.

Ces trois instances ont pour ambition commune de :

Les avantages du covoiturage

  • la convivialité
  • la solidarité
  • l’écologie
  • la vigilance sur la route
  • les économies budgétaires

Une politique solidaire pour les usagers TAN

Par ailleurs, depuis 2016 la métropole nantaise a instauré une tarification solidaire pour certains usagers du réseau public TAN.

Cette initiative permet à tous les ménages dont le quotient familial est inférieur ou égal à 600, de profiter de réductions, voire de la gratuité concernant leur abonnement annuel à la TAN (valable uniquement pour les formules illimitées).

© kamira777 - Shutterstock

Les déplacements nantais en CHIFFRES

  • 560.000 voyages par jour
  • 15% de déplacements en vélo d’ici 2030 (4.5% actuellement)
  • 485 km de pistes cyclables
  • 6.000 places de parking vélo
  • 103 stations Bicloo soit 880 vélos
  • 3 lignes de tramway, 1 busway
  • 55 lignes de bus
  • 7 lignes Chronobus
  • 2 lignes Navibus

Les politiques publiques à Nantes