ZAC La Chantrerie à Nantes : État des lieux d’un projet trentenaire

Temps de lecture estimé à environ 10 minutes.
Avatar de l'auteur "Hervé KOFFEL" Hervé Koffel

le 12 juin 2024

[ mis à jour le 12 juin 2024 ]

SOMMAIRE

Il y a près de trois décennies, la métropole nantaise lançait un ambitieux projet d’aménagement : la ZAC de La Chantrerie.

Située à proximité de l’Erdre, cette vaste zone de plus de 70 hectares a été pensée pour conjuguer développement économique, innovations technologiques, habitat et préservation de l’environnement. Depuis ses débuts en 1995, le projet a bien évolué, accueillant aujourd'hui un mélange dynamique d’établissements d’enseignement supérieur, d’entreprises, d’espaces naturels et de logements neufs à Nantes.

Au fil des années, La Chantrerie est devenue un véritable laboratoire d’urbanisme durable, intégrant des solutions pour les nouvelles mobilités et des initiatives pour la biodiversité.

Ce quartier, autrefois conçu comme un campus à l’américaine avec une forte prédominance de la voiture, a su se transformer pour répondre aux besoins contemporains de ses habitants, étudiants, et travailleurs. Alors qu'on se rapproche de 2025, nous faisons le point sur les avancées et les perspectives de ce projet pionnier, symbolisant le renouveau urbain et écologique de Nantes.

La Chantrerie Nantes : Évolution d’un projet trentenaire

Le projet de la ZAC de La Chantrerie a été initié il y a quasiment 30 ans avec l'ambition de transformer cette vaste zone en un pôle de développement économique et éducatif, tout en préservant son cadre naturel exceptionnel. Au cours de ces trente années, La Chantrerie a connu plusieurs phases de développement et une évolution des objectifs en réponse aux besoins changeants de la société.

1995-2000 : Les débuts du projet

La première phase du projet a principalement consisté en l'implantation des infrastructures de base et l'installation des premiers établissements d'enseignement supérieur. Dès le début, le site a été conçu pour accueillir des écoles et des centres de recherche de premier plan, attirant des étudiants et des chercheurs du monde entier. La proximité de l'Erdre et la préservation de l'environnement naturel ont été des atouts majeurs dès cette période.

2000-2010 : Consolidation et expansion

Durant cette décennie, La Chantrerie s'est affirmée comme un pôle technologique et éducatif majeur. Plusieurs grandes écoles, telles que l'IMT Atlantique et l'École Supérieure du Bois, se sont installées, renforçant l'attractivité du site. En parallèle, des entreprises de haute technologie ont commencé à s'implanter, contribuant à la création d'emplois et au dynamisme économique de la région.

La construction de logements pour étudiants et de premières résidences a également commencé, posant les bases d'une future mixité fonctionnelle.

2010-2020 : Diversification et mixité

Dans les années 2010, le projet s'est diversifié, intégrant de plus en plus de logements, de services et d'espaces publics pour créer un véritable quartier à vivre. La création de zones résidentielles, combinée à des infrastructures telles que des restaurants, des commerces et des équipements sportifs, a favorisé l'émergence d'une vie de quartier dynamique et conviviale. Les transports en commun ont été développés, avec notamment l'introduction du Chronobus, facilitant les déplacements des résidents et des travailleurs.

la chantrerie nantes – Des amies dans le bus
© Dusan Petkovic – Shutterstock

2020-2024 : Vers une centralité renforcée et une durabilité accrue

La période récente a vu la poursuite et l'intensification des efforts pour faire de La Chantrerie un modèle de quartier mixte et durable. Des programmes de logements ambitieux ont été menés à bien, comme les 350 logements réalisés par Vilogia et Bouygues Immobilier, offrant une gamme variée d'options de logement, de l'accession libre au locatif social.

Le réaménagement des espaces publics a également été une priorité, avec des projets visant à créer des lieux de rencontre et de convivialité, tels que des terrasses et des kiosques de restauration.

Les initiatives écologiques ont pris une place centrale, avec des actions visant à préserver et renforcer la biodiversité.

La désimperméabilisation des sols, la plantation de nouveaux arbres et la création de cheminements piétons et cyclables sont autant de mesures qui illustrent cet engagement. De plus, l'abandon du projet d'extension du site pour protéger les habitats naturels montre la volonté de Nantes Métropole de concilier développement urbain et respect de l'environnement.

Les acteurs du projet

Le développement de la Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) de La Chantrerie a été piloté par un melting pot d'acteurs.

Nantes Métropole, en collaboration avec Nantes Métropole Aménagement (NMA), a été le principal moteur du projet. Ces institutions ont orchestré les différentes phases du développement, en veillant à ce que les objectifs économiques, sociaux et environnementaux soient respectés. Leur rôle a été de superviser la planification urbaine, d'assurer le financement des infrastructures, et de garantir que le projet respecte les normes de durabilité.

Les urbanistes et paysagistes

Maud Joalland de Ateliers Up+ du Groupe Keran a été une figure clé dans l'aménagement des espaces publics. Son expertise en urbanisme et en paysagisme a permis de concevoir un environnement qui favorise la convivialité et l'intégration des espaces verts. L’approche axée sur le bien-être des usagers a favorisé la création de zones piétonnes, d’espaces de loisirs et de cheminements doux.

Les promoteurs et constructeurs

Les promoteurs immobiliers, tels que Vilogia et Bouygues Immobilier, ont été responsables de la réalisation des logements et des infrastructures résidentielles. Au programme : offrir une diversité de logements adaptés aux besoins des différents publics – étudiants, jeunes actifs, familles, et seniors. En outre, on parle d’opérations immobilières durables utilisant des matériaux respectueux de l'environnement.

Les habitants et usagers

Des ateliers de concertation ont été organisés pour recueillir les avis et les idées des usagers sur les futurs aménagements. Une démarche participative qui a permis de mieux répondre aux besoins de la communauté, en intégrant des espaces publics conviviaux et en améliorant la connectivité et les mobilités douces.

la chantrerie nantes – Des pions en forme de silhouettes exprimant leur opinion
© Andrii Yalanskyi - shutterstock

Réalisations et infrastructures actuelles à La Chantrerie

Depuis son lancement en 1995, le projet de la ZAC de La Chantrerie a donné naissance à un quartier multifonctionnel et vibrant, voici un aperçu des principales réalisations et infrastructures qui définissent ce quartier aujourd'hui.

Infrastructures éducatives et de recherche

Au vu de la population croissante d’étudiants à Nantes chaque année, La Chantrerie est devenue aujourd'hui un véritable pôle éducatif, accueillant plus de 4 500 étudiants grâce à la présence de cinq grandes écoles, dont l'IMT Atlantique et l'École Supérieure du Bois. Ces établissements offrent des programmes de pointe dans les domaines de l'ingénierie, du management et de la technologie, attirant ainsi une population étudiante très diverse.

En outre, des résidences étudiantes modernes, comme la résidence Pixel (ouverte à la rentrée 2023) avec ses 188 logements, offrent un cadre de vie confortable et adapté aux besoins des étudiants.

Développement économique et innovation

Le quartier héberge également un tissu économique florissant, avec environ 70 entreprises de haute technologie et du numérique, employant près de 5 000 salariés. Des entreprises comme GEOFIT, qui a récemment inauguré un nouveau siège social de 4 000 m² en décembre 2023, illustrent le dynamisme et l'attractivité de La Chantrerie pour les acteurs économiques.

Ce développement économique est soutenu par des infrastructures de qualité, telles que des bureaux modernes et des villages d'entreprises, qui offrent des espaces flexibles et adaptés aux nouvelles formes de travail.

Logements et vie résidentielle

Pour répondre à la demande croissante de logements au vu de l’attractivité montante de la Cité des Ducs de Bretagne, plusieurs programmes immobiliers neufs ont été réalisés. Vilogia et Bouygues Immobilier ont livré 350 logements, allant de l'accession libre au locatif social, répartis dans des ensembles résidentiels intégrant des espaces partagés tels que des terrasses, des aires de jeux et des salles de fitness.

Les résidents bénéficient également de services de proximité, comme des commerces, des restaurants et une bibliothèque universitaire. Que ce soit pour acheter sa résidence principale ou réaliser un investissement locatif à Nantes, La Chantrerie regorge d’opportunités.

” Permettre à toutes et tous de se loger est une priorité pour Nantes Métropole. Le locatif social fait partie de l’éventail des solutions pour les foyers les plus modestes, qui plus est dans le contexte actuel de crise du logement.”

François Prochasson, vice-président de Nantes Métropole chargé du logement social

Espaces publics et convivialité

Les espaces publics ont été aménagés pour favoriser la convivialité, avec la création de terrasses, de kiosques de restauration (200m²), et de zones de loisirs comme des tables de ping-pong et des terrains de pétanque. La rue Christian-Pauc, transformée en voie piétonne et cyclable, et le réaménagement de la route de Gachet pour sécuriser les traversées piétonnes, font partie des actions pour créer un environnement agréable et sûr pour tous.

la chantrerie nantes – visuel rue Christian Pauc piétonnisée
© Ateliers up / Keran

Mobilité et accessibilité

La Chantrerie est bien desservie par les transports en commun, notamment grâce au Chronobus C6, qui assure une connexion rapide et efficace avec le centre-ville de Nantes. De plus, des initiatives de mobilité douce, comme les hubs de vélos et trottinettes en libre-service, et une navette fluviale entre la Grimaudière et Gachet, ont été mises en place pour promouvoir des modes de déplacement alternatifs et durables.

Préservation de l'environnement, biodiversité et énergies renouvelables

Des mesures concrètes ont été prises pour renforcer le caractère végétal du quartier, avec la plantation de nouvelles essences d'arbres adaptées au changement climatique et la création de marges plantées pour le traitement durable des espaces publics. En 2024, les travaux de réaménagement du Parc Bretagne débuteront, afin d’offrir un espace naturel encore plus grand aux résidents et préserver les habitats des nombreuses espèces animales présentes sur le site (suite aux engagements pris lors du grand débat Fabrique de nos villes).

Les énergies renouvelables sont également à l’honneur avec le photovoltaïque. Déjà présent en toiture de la halle d’essais de Polytech depuis 2019, une nouvelle installation en service depuis mai 2024 équipe le parking de la Chantrerie, sur une surface de 1720m².

”La métropole nantaise affirme des ambitions élevées pour accélérer la transition écologique. Le déploiement de l’énergie solaire à la Chantrerie participe à limiter notre recours aux sources fossiles, et à renforcer l’autonomie énergétique de notre territoire.”

Tristan Riom, vice-président de Nantes Métropole chargé des transitions énergétiques

Le futur de la Chantrerie à Nantes

Ayant déjà accompli de nombreux objectifs en matière de mixité fonctionnelle, de préservation de l'environnement et de création d'un cadre de vie agréable, le quartier continue d'évoluer pour répondre aux défis futurs. Durabilité, innovation et adaptation continuent d’être les maître-mots pour répondre aux besoins des locaux.

Les projets en cours et à venir

Un data center universitaire ser ouvert en 2026, porté par les universités de Nantes, Angers et Le Mans, et abritera les données informatiques et numériques des établissements d'enseignement supérieur, tout en soutenant les activités de calcul intensif pour la recherche.

Ce projet, labellisé par le ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, répond aux besoins croissants du secteur en infrastructures sécurisées et performantes.

La fluidité des déplacements reste une priorité pour le développement futur de La Chantrerie. Le quartier prévoit de renforcer les connexions de transport en commun, notamment par l'amélioration du boulevard des Européens. Depuis février 2024, des travaux ont été engagés pour créer un couloir central dédié aux bus, permettant de prioriser leur passage et de réduire la congestion aux heures de pointe.

En parallèle, 2,4 kilomètres de voies vertes seront créées ou rénovées, offrant des continuités cyclables et piétonnes sécurisées entre Carquefou et le quartier Gâchet-Chantrerie.

la chantrerie nantes – Parc de la Chantrerie
(c) Nantes Métropole

Comme mentionné plus haut, La Chantrerie continue également de renforcer son engagement envers la transition énergétique avec le déploiement de l’énergie solaire (panneaux photovoltaïques sur le nouveau parking) et l’augmentation de l’autonomie énergétique du quartier.

Enfin, la demande de logements et d'espaces de travail continue de croître en permanence à Nantes et La Chantrerie répond à ce besoin par de nouveaux projets immobiliers. Les programmes Maïa, Sélène, Arenae et Nuance de l’Erdre, déjà livrés, sont complétés par d'autres initiatives comme Caravelle et Magnetik, qui sont en cours de commercialisation. Ces nouveaux développements intègrent des logements abordables, des espaces partagés et des bureaux modernes.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
Partager sur