L’écoquartier Bagatelle à Saint-Herblain

Temps de lecture estimé à environ 4 minutes.

Publié le 02 novembre 2018 par

Gilles Vidotto Avatar Gilles VIDOTTO

SOMMAIRE

©InSitu

Bagatelle est un nouvel écoquartier de l’agglomération nantaise. Situé au nord de Saint-Herblain, le secteur Bagatelle est à seulement 15 minutes du centre-ville de la Cité des Ducs de Bretagne. En pleine construction depuis le début des années 2010, les premiers immeubles ont été livrés courant d’année 2017. Sur les 20 hectares de superficie de l’écoquartier, plus de 1.000 logements doivent être bâtis.

”Le quartier évolue beaucoup. Nous voulons montrer le caractère exceptionnel du parc de 20 hectares qui gardera son aspect vallonné et conservera sa faune et sa flore, tout en accueillant 1.050 logements. Il ne sera traversé que par des voies de déplacements doux, puisque les habitations sont construites en pourtour du site”, souligne Bernard Gagnet, adjoint à l’urbanisme.

Un écoquartier est un site disposant de caractéristiques écologiques modernes. Se multipliant dans l’ensemble des grandes aires urbaines françaises, ces cités respectueuses de l’environnement ont pour objectif de dessiner les villes de demain. Des zones dans lesquelles les habitants peuvent opter pour des modes de circulations propres et vivant dans des logements très peu consommateurs en énergies.

Bagatelle, un nouvel écoquartier de l’agglomération nantaise

Les travaux de l’écoquartier Bagatelle ont débuté courant des années 2010. Les premiers bâtiments à être sortis de terre ont été livrés en 2014. L’ensemble des chantiers menés sur le sol de Bagatelle doivent arriver à terme en 2020.

Parmi les constructions les plus importantes, un immense campus hospitalier privé comptant 1.000 salariés et 150 médecins libérés va émerger aux côtés de la Polyclinique de l’Atlantique. Dès lors, Bagatelle n’est plus seulement un lieu de vie, mais c’est aussi un endroit où l’on peut travailler. La municipalité, en collaboration avec Nantes Métropole, a aussi développé des infrastructures commerciales. Une grande galerie marchande et un hypermarché se sont installés au sein même de l’écoquartier et ils contribuent à développer l’activité économique du site.

Le Château de Bagatelle

©Patricia Ripnel

Le Château de Bagatelle est le bâtiment emblématique de l’écoquartier. Datant du siècle dernier, cet édifice historique est transformé en un complexe immobilier composé d’une dizaine d’habitations. Il est entouré d’un parc arboré et a vu pousser tout autour de lui les nouvelles habitations. Grâce à cet écoquartier de la ville de Saint-Herblain, le Château de Bagatelle retrouve une seconde vie et intègre des logements réhabilités et conformes aux nouvelles normes thermiques.

Les services à la personne au coeur du projet

©InSitu

Au sein de l’écoquartier Bagatelle, le cadre de vie a particulièrement été étudié. Effectivement, la proximité avec les services publics, les commerces et le groupe scolaire est au coeur du projet. Toutefois, le nouvel ensemble de vie de Bagatelle se voit, également, pourvu d’équipements sportifs et culturels. Les urbanistes du projet ont tenu à ce que tout soit accessible à pied.

Les modes de transports en commun sont aussi au centre du projet. Une liaison avec la ligne 3 du tramway est présente ainsi qu’une jonction avec le périphérique et la Porte d’Orvault.

Une résidence senior à Bagatelle

Ouverte depuis octobre 2017, une nouvelle résidence sénior s’est installée au sein de l’écoquartier Bagatelle. Elle est composée de 83 appartements et propose tout un panel de services dédiés aux personnes âgées. Depuis sa mise en fonction, elle affiche un taux d’occupation de 65%, comme le révèle le site internet senioractu.com.

Par ailleurs, la situation géographique de ce projet immobilier est idéale. Effectivement, elle prend place dans un environnement résidentiel calme et généreusement boisé. Il offre, de plus, une vue imprenable sur le parc de la Chézine.

L’importance des écoquartiers à Nantes Métropole

Bagatelle n’est pas le seul écoquartier de l’agglomération. Effectivement, Bottière-Chénaie, situé dans le quartier Doulon Bottière, et la Prairie-au-Duc prennent place sur le site des anciens chantiers navals de l’Île de Nantes. Ces nouvelles écocités ont pour objectif de dessiner les modes de vie de demain.

Pour cela, l’ensemble des constructions présentent d’excellentes qualités d’isolation. Pour exemple, au sein de l’écoquartier de la Prairie-au-Duc se construise des logements bénéficiant de l’innovation thermique RT2012 - 20%. Ce label repose sur les exigences suivantes :

L’ensemble des écoquartiers de la métropole de Nantes ont leur propre mode de fonctionnement et ils contribuent tous à assurer la transition énergétique de l’agglomération nantaise.

Sources :

Partager sur