VEFA ou CCMI : quel contrat choisir pour acheter sa maison neuve ?

Temps de lecture estimé à environ 10 minutes.
Contrôles :
Avatar de l'auteur "Charlotte Costa" Charlotte Costa

le 16 février 2023

[ mis à jour le 15 mars 2023 ]

SOMMAIRE

Faire construire ou acheter clé en main, c’est le dilemme lorsqu’on on souhaite se lancer dans l’acquisition de sa maison neuve. Que vous passiez par un constructeur, un promoteur, un architecte ou un groupe d’artisans, vous devez signer un contrat avec un professionnel du bâtiment. Les deux contrats les plus connus et les plus répandus lors de l’achat d’une maison neuve sont la VEFA et le CCMI.

Si tous deux protègent l’acquéreur et engagent le constructeur ou promoteur à livrer la maison terminée, dans les délais, chacun a tout de même des particularités qui peuvent faire pencher la balance plus d’un côté que de l’autre. Pour vous aider à y voir plus clair et à choisir le type de contrat qui correspond le mieux à vos besoins, une comparaison s’impose. VEFA vs CCMI, qui remportera le match ? La réponse ici.

La VEFA : la maison neuve livrée clé en main

L’acronyme VEFA signifie Vente en l’État Futur d’Achèvement. Pour simplifier davantage, avec le contrat VEFA, vous achetez un logement (maison ou appartement) sur plan, dont la construction n’est pas encore lancée ou achevée, en même temps que le terrain. Le tout, à un prix convenu avec un promoteur immobilier. Pour résumer, la VEFA est une sorte de pack “all inclusive”.

© Karolina Grabowska – Pexels

Les étapes de l’achat de sa maison neuve en VEFA

Réglementée par le Code de la Construction, la VEFA commence par la signature du contrat de réservation entre l’acheteur et le promoteur. Après avoir cherché et trouvé le programme immobilier qui correspond à vos critères, vous signez ce contrat préliminaire et devez verser un dépôt de garantie d’environ 5 % du montant du prix de vente.

Ensuite, vous recherchez votre financement. Certains courtiers en immobilier neuf comme l’agence NantesIMMO9 ont des partenariats avec des établissements bancaires et courtiers en prêt immobilier pour vous aider dans vos démarches. Cette étape s’accompagne de la signature de l’acte authentique de vente chez le notaire.

Avec la VEFA, vous devenez propriétaire du bien au fur et à mesure de la construction. Le promoteur réalise des “appels de fonds” à chaque grande étape du chantier et jusqu’à la livraison de la maison. Le prix est alors versé par la banque au promoteur dans des proportions calibrées par la loi.

Attention toutefois aux intérêts intercalaires VEFA qui s’ajoutent à chaque appel de fonds émis par le promoteur. Les frais ou intérêts intercalaires correspondent à la rémunération de la banque pour le déblocage des sommes progressives. Le montant de ces frais intercalaires est calculé selon le prix du bien et le taux de crédit.

La livraison de votre maison neuve signe la fin des travaux et le début d’une nouvelle vie. Cette dernière étape se termine par une visite des lieux avec vous l’acquéreur et votre promoteur. Lors de cette visite, vous pouvez constater s’il y en a, des malfaçons et vices apparents dans le procès-verbal de livraison et émettre des réserves. Le promoteur dispose d’un délai d’un an pour effectuer les réparations.

Les TMA pour personnaliser sa maison neuve en VEFA

Dans l’imaginaire collectif, une maison personnalisée est synonyme de création d’architecte et hors de prix. Mais saviez-vous qu’il est possible de confectionner l’intérieur d’une maison neuve commercialisée par un promoteur immobilier ? C’est le cas grâce aux Travaux Modificatifs Acquéreurs (TMA).

Les TMA figurent parmi les principaux avantages de la vente en VEFA. Proposés par tous les promoteurs, les Travaux Modificatifs Acquéreurs vous offrent la possibilité de personnaliser votre maison neuve de A à Z, selon un catalogue plus ou moins large qui vous est présenté par votre maitre d’œuvre.

Toutefois, les démarches pour réaliser des TMA doivent être entamées le plus tôt possible, à la réservation de votre lot. Le promoteur doit avoir une marge de manœuvre suffisamment grande pour réaliser les travaux sans prendre de retard sur le délai de livraison global du programme.

Le champ des possibles avec les TMA est vaste. Parmi les demandes et les réalisations les plus fréquentes on trouve : l’ajout ou la suppression de cloisons, le choix des revêtements des sols, le choix des équipements de salle de bain, l’ajout ou le déplacement d’une prise électrique ou encore la mise en place d’équipements de domotique.

Pour ce qui est des coûts, les TMA sont à payer en supplément du prix de vente de la maison, comme des options. La facture varie d’un projet à l’autre mais il faut prendre en compte la nature et l’ampleur des modifications souhaitées, ainsi que les frais de dossier et d’étude de faisabilité.

© cottonbro studio - Pexels
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
02 85 52 80 36

Le CCMI : la maison neuve livrée sur-mesure

Le sigle CCMI signifie quant à lui Contrat de Construction de Maison Individuelle. Avec ce type contrat, vous déléguez tout ou une partie de la construction de votre maison neuve sur un terrain que vous avez précédemment acquis. On distingue deux types de contrat CCMI : le CCMI avec fourniture de plan et le CCMI sans fourniture de plan.

Le CCMI avec fourniture de plan

Dans le premier cas, le CCMI avec fourniture de plan est le contrat où le maitre d’ouvrage, c’est-à-dire l’acheteur, confie la construction de sa maison à un constructeur, du début à la fin du projet. Le constructeur se charge donc de faire les plans de la maison et de réaliser les travaux, à l’exception des postes réservés par le propriétaire (jardin, cuisine, etc...).

Également régi par le Code de la Construction, le CCMI protège les particuliers des constructeurs peu recommandables qui essaient d’inclure des clauses illégales. Ce contrat garantit à l’acheteur que sa maison sera livrée dans les délais fixés et au prix indiqué peu importe ce qui arrive à la société. L’acheteur est couvert par la Garantie Financière d’Achèvement (GFA).

Avant de signer un CCMI avec fourniture de plan auprès d’un constructeur, nous vous conseillons de rencontrer plusieurs prestataires pour comparer les plans, les prestations et les prix. Rodées à l’exercice, les grosses sociétés de constructions de maisons peuvent afficher des prix parfois plus intéressants. Puis pas de mauvaise surprise, le prix est fixe même si les travaux ne se déroulent pas comme prévu.

©ronstik - shutterstock

Le CCMI sans fourniture de plan

Dans le second cas, le CCMI sans fourniture de plan est le contrat où le maitre d’ouvrage fait appel aux services d’un constructeur uniquement pour une partie du gros œuvre, la mise hors d’air (pose des menuiseries extérieures) et hors d’eau (couverture et étanchéité de la maison). Le reste des travaux est pris en charge par le propriétaire lui-même ou par d’autres entreprises pour les chantiers à terminer.

Avec cette version “allégée” du CCMI, vous avez la possibilité de dessiner vous-même les plans de votre maison neuve. À savoir toutefois que les plans doivent être soumis à un bureau d’études ou à un architecte pour vérifier leur conformité à la réglementation en vigueur. Si la surface habitable dépasse 150 m², l’élaboration des plans doit être confiée à un architecte.

Comme pour le CCMI avec plan, le contrat doit faire mention de diverses informations inhérentes au terrain comme l’adresse, la surface, la désignation cadastrale, la référence de l’assurance dommage-ouvrage (souscrite par l’acquéreur), le prix convenu, forfaitaire et définitif, les caractéristiques techniques de la maison ou encore le délai des travaux et des pénalités en cas de retard de livraison.

Acheter sa maison neuve avec un contrat en CCMI est plus onéreux qu’avec un contrat en VEFA car ce type d’achat nécessite d’abord l’acquisition du terrain, la réalisation des études du sol et ensuite la construction de la maison et ses équipements. De plus, l’aménagement des espaces extérieurs n'est généralement pas inclus dans le CCMI.

Je contacte un conseiller IMMO9 pour ma maison neuve

Les garanties pour l’acheteur en VEFA et en CCMI

Que vous décidiez d’acheter votre maison neuve en VEFA ou en CCMI, vous bénéficierez des mêmes garanties exclusives à l’immobilier neuf. Ces garanties vous protègent en tant qu’acheteur et vous permettent de ne pas avoir à orchestrer de travaux pendant les 10 à 15 premières années qui suivent la livraison.

L’avantage avec ces garanties, c’est qu’elles s’activent avant et après la réception de votre maison. Tour d’horizon.

© Evgeny Atamanenko – Shutterstock

Avant la livraison

Après la livraison

SOURCES
Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
02 85 52 80 36
Partager sur