Comment aménager un jardin de maison neuve ? Joli, rapide et robuste.

Temps de lecture estimé à environ 10 minutes.
Avatar de l'auteur "Morgane Caillière" Morgane Caillière

le 02 mars 2022

[ mis à jour le 05 avril 2022 ]

SOMMAIRE

Sur les plaquettes des promoteurs, les programmes de maisons neuves sont toujours bordés de jardins luxuriants et d’allées richement arborées. Une fois sur place, les jardins des maisons neuves poussent moins vite que les murs et les extérieurs sont souvent un brin désolés.

Comment réussir l’aménagement du jardin de sa maison neuve ? Pour qu’il dure, pour qu’il pousse vite, pour exploiter au maximum votre carré de nature métré au cordeau.

Clôtures & plantes brise vue

Avant d’aménager le jardin de sa maison ou de son appartement neuf à Nantes Toulouse, Montpellier ou dans n’importe quelle grande ville au voisinage potentiellement dense, le mettre à l’abri des regards est un prérequis. Petit tour de terrain des espèces brise vue, rapides et sans travaux paysagers d’expert.

Pour les impatients

Certaines espèces de bambous ont une croissance si rapide, qu’elle servait de mode de torture en Extrême-Orient. Mais outre sa croissance spectaculaire, le bambou offre une rusticité inattendue. Il résiste parfaitement aux sécheresses et aux gelées. Ses feuilles persistantes sont parfaites pour créer un brise vent ou une haie brise vue efficace et rapide, moyenne ou grande.

Attention à l’espèce choisie. Veillez à sélectionner des bambous « cespiteux » qui se développent en touffe compacte et non « traçants » car ces derniers affichent une tendance naturelle à envahir l'espace.

Quel bambou choisir ? Le Fargesia forme une haie compacte et brise-vue. Élégant, il est Non-traçant.

Pour les flemmards

Évitez les conifères qui souffrent de brunissement hivernal et demandent de l’entretien.

L’eleagnus, la corête du Japon ou bien le photinia forment des haies faciles à entretenir, dont la densité protège des curieux. Pour créer une ambiance méditerranéenne, choisissez la canne de Provence (arundo donax) qui peut atteindre jusqu’à 6m de hauteur et s’épanouit en zone humide. Seules les fortes chaleurs nécessitent un arrosage. Il vous suffira de tailler le pied l’hiver et la canne résistera à des températures inférieures à -10°.

©Rainer Fuhrmann - Shutterstock

La haie & la loi

Tailler la haie de son jardin est une obligation légale.

Selon L’article 667 du Code civil « la clôture mitoyenne doit être entretenue à frais communs ». Traduction, chaque occupant est tenu de tailler sa haie dans son jardin.

Sachez en outre que depuis le 24 avril 2015, la loi interdit la taille des haies entre le 15 mars et le 31 juillet pour respecter l’envol des derniers oisillons.

L’article 668 du Code civil précise que « le copropriétaire d’une haie mitoyenne peut la détruire jusqu’à la limite de sa propriété ». Il sera par la suite tenu de construire un mur (à sa charge) pour séparer les deux propriétés séparant les deux propriétés.

Si vous êtes propriétaire d’un logement neuf avec jardin, mis en location, le décret n°87-712 du 26 août 1987 précise que c’est au locataire qu’incombe la tâche de tailler la haie et d’entretenir le jardin de manière générale.

Quel gazon pour le jardin de ma maison neuve ?

©Alexander Raths - Shutterstock

Le gazon est un accessoire indispensable dans l’aménagement du jardin d’une maison neuve. Si vous piétinez peu et que vous refusez toute forme d’entretien, optez pour les “super rustiques” comme le gazon des Mascareignes (Zoysia) a la durée de vie imbattable. Il forme un tapis élégant et doux et ne nécessite aucune tonte. Petit Bémol, il craint les températures au-dessous de -7 °C.

Si votre vous êtes adeptes du classique tapi vert à tout faire, suivez le guide :

La pelouse d’ornement

“Je dis messieurs, il est interdit de marcher sur le gazon... mon jardin est plus petit que Rome, mais mon pilum est plus solide que votre sternum” (Astérix chez les Bretons)

Nos voisins britanniques ne plaisantent pas avec le gazon d’ornement qu’ils entretiennent comme un bonzaï. Et pour cause, cette spécialité anglaise ne tolère aucun piétinement. Composés d'agrostide, de pâturin des prés, et de fétuques traçantes, il offre une finesse et une densité inégalable... exclusivement dédiée à la contemplation.

La pelouse détente

Composée de ray grass, de fétuque et de pâturin, la pelouse détente demande un entretien régulier. Mais en dehors de ce petit désagrément, elle supporte les jeux d’enfants, les animaux et une activité familiale disons modérée. Elle est agréable sous les pieds et pour les pique-niques.

La pelouse “sportive”

Très résistante, la pelouse de sport est exclusivement composée de ray grass et de pâturin. Son principal inconvénient ? Il faut la nourrir. Un apport régulier de fertilisant est indispensable pour maintenir son aspect et sa bonne tenue. En échange, chats, chiens, parties de foot, elle ne craint aucune activité extérieure.

Le gazon naturel en rouleau

Si la vue de la terre nue vous rebute et que quelques mois d’attente vous sont insupportables, le gazon naturel en rouleau est la solution. C’est une pelouse naturelle enracinée sur une couche de terre adaptée aux sols locaux. Son avantage : un résultat hors compétition en matière de rapidité. Son inconvénient principal ? 4,50€/m², un coût potentiellement dissuasif pour les petits budgets ou pour les aménagements de grandes surfaces.

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
02 85 52 80 36

Aménager le jardin de sa maison neuve pour qu’il pousse vite

©Garsya - Shutterstock

Lorsqu’on s’installe dans une maison neuve, rien de plus déprimant que de contempler des extérieurs “en devenir” dont la seule décoration réside dans un portail, une clôture et de la terre nue.

Pour aménager rapidement le jardin d’une maison neuve nul besoin d’être paysagiste. Quelques fondamentaux sur les espèces résistantes et rapides, un abri pour stocker une pelle, un râteau, un seau et un sécateur, suffisent à mettre en place votre projet. Sélectionnez pour ce faire, des espèces de plantes à pousse rapide. Voici une liste non-exhaustive de quelques plantes rustiques et pressées de grandir qui ont fait leurs preuves :

Le buddleia

Il peut atteindre 2 à 3 m et est souvent confondu avec le Lila. Son feuillage persistant semi caduc peut être exposé au soleil ou mi-ombre. Le buddleia offre une très belle résistance au froid. Il pousse sur les sols argileux, calcaires ou caillouteux.

Autrement nommé « l'arbre à papillons », en raison de son nectar très parfumé dont raffolent les lépidoptères, il s’adapte parfaitement à la plantation en massif ou en haie.

Attention : les feuilles de buddleia sont toxiques. À proscrire en présence d’enfants ou d’animaux de compagnie.

L’amélanchier

C’est un vivace à feuilles caduc qui affiche une robustesse remarquable. Il se place au soleil ou à mi-ombre. Au printemps, il se couvre de fleurs blanches, en été de baies noires comestibles (mais meilleures cuites). En automne, il change de couleur. Il est spécialement apprécié pour sa croissance rapide qui peut atteindre jusqu’à 5 m de hauteur.

Il pousse facilement au soleil ou en mi-ombre, dans des taillis ou des talus clairsemés au sol léger ou caillouteux et frais, pas trop sec. Il est très rustique et peut résister au froid jusqu’à -30 °C.

La vigne vierge

La vigne d'ornement est une plante grimpante dont le feuillage changeant couvrira les murs que vous souhaitez habiller. Elle peut pousser jusqu'à 3 m par an et elle résiste bien aux températures très basses.

Argileux, calcaire, sableux... elle s’adapte à tous les sols et ses besoins en eau sont modérés.

Son feuillage dense offre l’avantage de rafraîchir l’air ambiant d’une terrasse et d’un jardin. Autre qualité esthétique de taille, il change de couleur avec les saisons. Un grand choix de vignes vierges s’offre à vous.

Le Sureau noir ou sureau black lace.

Bel arbuste à floraison abondante et odorante, le sureau noir pousse entre 30 et 40 cm par an et atteint le plus souvent 3 à 5 m de hauteur. Doté d’un feuillage persistant, il produit des fruits comestibles qui attirent les oiseaux. Il s’adapte à tous les sols, résiste aux maladies et demande peu de soins. Vivace et caduc, il est très résistant au froid et peut être exposé en plein soleil ou mi-ombre.

Le sureau noir convient à merveille à l’aménagement des jardins de maisons neuves. Il est bouturable sur place, robuste et pousse vite.

Aménager la terrasse de sa maison neuve

©alexandre zveiger - Shutterstock

Souvent lors de l’achat d’une maison neuve avec jardin dans un programme immobilier, la terrasse est installée. Si ce n’est pas le cas, un large choix de matériaux s’offrent à vous avant d’envisager la construction. Bois brut, caillebotis, pierre, pavés, dalles en matériau recyclés, carrelage, béton... votre choix doit être motivé par le style, le terrain et bien sur... le prix.

Le bois

Il peut être brut ou composite. Le bois présente l’avantage d’un style chaleureux adapté à toutes les architectures. Composite, il résiste aux moisissures, champignons et ne nécessite qu’un entretien très sommaire. Son principal inconvénient est la nécessité d’un terrain parfaitement nivelé. Son avantage majeur ? Une entrée de gamme autour de 10 euros la planche.

Brut, il fait montre d’une noblesse inimitable mais exige un entretien régulier et rigoureux. On peut trouver des lames à partir de 2 euros mais la qualité se paye bien plus cher.

La solution facile pour monter une terrasse de bois sans travaux ou presque, c’est l’utilisation de caillebotis. Mais l’astuce présente une faille. Les mauvaises herbes et autres saletés sont à déloger régulièrement sous peine de voir tout un éco système prendre racine à l’ombre de votre terrasse.

La pierre naturelle

Reconstituée ou naturelle, la pierre offre une belle résistance au temps et un entretien facile quoi que nécessairement régulier.

La pierre reconstituée si elle n’est pas la plus agréable sous les pieds nus, présente l’avantage de résister à n’importe quelle température. On peut trouver un vaste choix de couleurs, tailles, formes... aux alentours de 40 euros du m²pour aménager le jardin de sa maison neuve. Inconvénient ? Salissante elle nécessite souvent un entretien régulier. Pour information elle est abimée par les solvants et préfère nettement le savon noir et l’eau pour vieillir en beauté.

La pierre naturelle est nettement plus chère que sa consœur (à partir de 50 euros/m²) mais présente un rendu esthétique inégalable. Chaque dalle est unique et les amateurs de lithothérapie vous diront que le champ magnétique des pierres est vecteur de bien-être. Anyway... la contemplation et le contact de pierres naturelles inspire une certaine sérénité, même aux cartésiens les plus revêches.

Le carrelage

Coté travaux, ce n’est pas le plus simple. La pose d’une terrasse en carrelage lors de l’d’aménagement du jardin de votre maison neuve nécessite en effet de couler une dalle de béton. Mais après, le choix de formes, de coloris, de prix est exponentiel. Les premiers prix tournent autour de 5 euros/m². Gris à Nantes, terra cota à Toulouse, la terrasse en carrelage permet toutes les fantaisies et s’adapte aux terrasses les plus biscornues.

Le gravier

Pour aménager rapidement le jardin de votre maison neuve, le gravier est simple rapide et pas cher. Comptez environ 5 euros pour 25 kg. Après, il compte un certain nombre d’inconvénients tout de même. Bruyant, il se disperse sur la pelouse et peu ruiner votre tondeuse. La pose d’un revêtement plastique alvéolé est en outre nécessaire pour éviter que votre gravier ne se tasse.

La pierre imitation bois

Idéale sur les abords d’une piscine, la pierre imitant le bois offre le style inimitable du bois sans les inconvénients de l’entretien. Elle résiste parfaitement à l’eau et trouvera sa place aux abords d’une piscine ou sous une table à manger. Son principal inconvénient est son prix : environ 80 euros/m².

Avec IMMO9, faites le choix de la confiance en réalisant votre projet immobilier et bénéficiez des conseils d’une équipe entièrement mobilisée pour votre satisfaction.
Contactez-nous
02 85 52 80 36
Partager sur