Report de la Règlementation RE2020 : quels impacts sur l’immobilier neuf à Nantes ?

Temps de lecture estimé à environ 7 minutes.

Publié le 30 mars 2021 par

Sophie Castella Avatar de l'auteur "Sophie Castella"

SOMMAIRE

Mise en place par la loi « Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique » (ELAN), la Nouvelle Règlementation RE 2020 initialement prévue pour être publiée pour l’été 2021, a été repoussée de 6 mois.

En effet, comme l’a précisé la ministre du Logement Emmanuelle Wargon le 18 février dernier, les nouvelles règles s’appliqueront à partir du 1er janvier 2022 dans l’immobilier neuf à Nantes et sur l’ensemble de l’Hexagone. Ce report sera par ailleurs assorti d’arbitrages inédits.

Règlementation RE2020 – illustration du concept d’économie d’énergie
© NicoElNino - shutterstock

Très attendu par l’ensemble des acteurs de la construction immobilière, ce report leur permettra de s’adapter plus aisément aux règles de la Règlementation RE2020. Les professionnels de l’immobilier neuf à Nantes rivalisent eux aussi d’ingéniosité pour s’adapter le mieux possible et ainsi proposer des logements éco-responsables et durables.

Quels sont les impacts du report de la règlementation RE2020 sur le marché de l’immobilier neuf à Nantes ? Quelles sont les normes attendues en termes de logement par la nouvelle règlementation ? Une hausse des prix de l’immobilier est-elle à craindre en Loire-Atlantique ? IMMO 9 vous répond.

La RE2020 : quels changements pour les programmes neufs à Nantes ?

Déjà discutée lors de la COP21 en 2015, l’urgence climatique a pu dégager certaines nouvelles exigences et notamment dans la construction immobilière, secteur qui représente 40 % des émissions des gaz à effet de serre en France. Les objectifs primordiaux sont avant tout de réduire l’impact carbone de ces bâtiments, en poursuivant leur amélioration quant à leur performance énergétique tout en garantissant une température optimale, notamment durant les étés caniculaires.

Pour rappel, la RE2020 se voudra plus ambitieuse que l’actuelle RT2012 (Règlementation Thermique 2012). La France ayant pour objectif d’atteindre une neutralité carbone d’ici 2050, les priorités de la loi Énergie Climat concernant le secteur du BTP sont les suivantes :

Règlementation RE2020
© tostphoto - shutterstock

Découvrez tous les programmes neufs à Nantes

Report de la RE2020 : bonne nouvelle pour les promoteurs immobiliers neufs à Nantes !

C’est une vraie bonne nouvelle pour l’ensemble des acteurs de l’immobilier neuf à Nantes ! Exigé par le CSCEE (Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Énergétique), cette échéance permet ainsi aux promoteurs et constructeurs de pouvoir s’adapter en douceur aux nouvelles normes et ainsi de se préparer aux mieux aux changements qu’ils devront apporter dans leurs constructions (appartements neufs, maisons neuves, programmes immobiliers tertiaires).

Jusque-là, l’ensemble des programmes immobiliers neufs à Nantes avaient recours au gaz comme énergie chauffage. Le choix des matériaux entre aussi en ligne de compte pour la construction, en effet, les architectes devront eux aussi s’adapter en termes de conception.

Immobilier neuf à Nantes : des logements adaptés aux fortes chaleurs

De plus en plus fréquentes depuis 30 ans selon Météo-France, les vagues chaleurs ne cessent de s’intensifier et de changer nos habitudes à la maison. Enjeu majeur de la RE2020, à Nantes et dans l’ensemble du territoire français, les programmes neufs commercialiseront des logements où la fraîcheur est maintenue durant les épisodes de canicule.

Pour répondre au 3ème enjeu de la RE2020, un nouvel indicateur fera son entrée en termes de confort de température en été, le fameux Bbio, coefficient permettant de mesurer les besoins liés au chauffage, à la climatisation et à l’éclairage d’un bâtiment. La validation d’un permis de construire dépendra ainsi de cet indicateur.

Ce coefficient sera calculé dès la conception du bâtiment et devra être identique sur l’ensemble du pays. Exprimé en DH (degré heure), son seuil haut maximal devra être de 1250 DH. Ce seuil correspondra à une période de 25 jours durant laquelle le logement sera en permanence à 30°C le jour et 28°C la nuit.

Acheter un logement neufs à Nantes

RE2020 : une hausse des prix à craindre dans l’immobilier neuf à Nantes ?

Règlementation RE2020 – concept d’équilibre entre maison et argent
© Andrey_Popov - shutterstock

Irrémédiablement prévue, la hausse des prix de l’immobilier neuf effraye les professionnels du métier, on sait d’ailleurs que d’après un rapport de la Commission économique du Sénat publié en en mars 2021, la Règlementation RE2020 devrait induire une hausse de 3 % dès 2022 et de 10 % à l’horizon 2030.

En termes de coût de construction, le rapport prévoit une hausse de 3,4 % pour la construction de logements individuels, de 4,2 % pour les logements collectifs et de 2,7 % pour l’immobilier tertiaire (commerces, bureaux, institutions...).

Le remplacement du chauffage au gaz par les pompes à chaleur entrainerait un coût beaucoup plus élevée, 7 500 € selon le pôle Habitat de la Fédération Française du Bâtiment (FFB). Élevé à 4 115 € le m² au troisième trimestre 2020, le prix d’un bien neuf en Loire-Atlantique a augmenté d’environ 6,3 % par rapport à 2019.

Pour limiter les répercussions des prix des logements neufs, le rapport recommande notamment une réévaluation du montant du chèque énergie : dispositif d’aide au paiement des dépenses liées à l'énergie. Élevé au maximum à 277 € TTC, ce chèque s’adresse aux ménages ayant des revenus modestes. Un allègement de la fiscalité sur les logements neufs devrait aussi être exercé avec la TVA.

RE2020 : un tremplin pour les architectes

Si les professionnels de l’immobilier craignent une hausse des prix, les architectes voient eux une opportunité de devenir ou de redevenir des acteurs incontournables de la conception des programmes immobiliers neufs. Le CNOA (Conseil National de l’Ordre des Architectes) avait d’ailleurs annoncé son soutien à la nouvelle Règlementation RE2020 lors des vœux pour 2021 tout en exprimant une certaine inquiétude quant à la “prime à l’électricité”.

Lors du 14 janvier, la vice-présidente du Conseil, Valérie Flicoteaux soulevait l’importance de la RE2020. Principale innovation pour les architectes, l’empreinte carbone sera calculée grâce à une ACV (Analyse de Cycle de Vie). Encore à l’état d’étude, ce calcul ayant déjà fait l’objet de débats auprès membres du CSCEE (Conseil Supérieur de la Construction et de l’Efficacité Énergétique), se devra d’être “simple et accessible aux architectes” et permettre “une valorisation des matériaux bas carbone (biosourcés, géosourcés ou réemployés) selon le CNOA.

Règlementation RE2020 – Un tremplin pour les architectes
© Africa Studio - shutterstock

RE2020 : un bâtiment bas carbone en construction à Orvault

Son nom ne laisse place à aucun doute : la future résidence Only Wood, actuellement en chantier dans la commune d’Orvault, devrait être livrée fin 2021.

Piloté par les promoteurs LNH et Coop Logis, le projet proposera à terme des logements à faible émission de carbone.

Directeur de la construction, Cyrille Gallez explique que « la résidence sera baptisée Only Wood car elle sera fabriquée en bois. Le projet a obtenu l’un des premiers labels BBCA (bâtiment bas carbone) de la région Ouest et permettra d’anticiper la future réglementation thermique RE2020 en limitant la consommation d’énergie et les émissions de CO2 ».

Conçue principalement à base de bois, connu pour laisser une très faible empreinte carbone en stockant le CO2, la résidence vient s’implanter dans le quartier des Garettes.

RE2020 : le bois tire son épingle du jeu dans l’immobilier neuf

De plus en plus utilisé par les constructeurs/promoteurs dans l’immobilier neuf à Nantes et dans l’ensemble du territoire, le bois et sa très faible empreinte carbone semblent inévitablement tirer leur épingle du jeu.

Recommandée par la Règlementation RE2020, son utilisation fera son entrée dès début janvier 2022 mais a déjà été privilégiée dans certains projets immobiliers, notamment dans des résidences en cours de livraison. Si le bois n’est pas un matériau plus encouragé qu’un autre, le bois détient des atouts indéniables sur le sujet du carbone.

D’ici 2030, le bois devrait d’ailleurs devenir “la norme” dans la construction de logements collectifs. Le bois représente encore un marché de niche en France, enregistrant 6 % de parts de marché dans l’immobilier neuf, mais les diverses fédérations représentant la filière voient un potentiel de développement estimé à 16,6 milliards d’euros en 2035 et à 17,1 milliards d’euros en 2050.

Règlementation RE2020 – constructions immobilière en bois
© Trong Nguyen - shutterstock
Partager sur