La référence de l’immobilier neuf depuis 15 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Nantes.
9h - 19h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Nantes : nos experts passent sur France 2 !
http://www.nantesimmo9.com/pre-gauchet-et-malakoff-deux-quartiers-d-avenir-ou-investir
Image illustrant "Array"

Pré-gauchet et Malakoff : deux quartiers d'avenir où investir ?

Le quartier Malakoff de nuit

Crédit photo : Le quartier Malakoff de nuit © Ville de Nantes

Le grand projet urbain Euronantes est lancé depuis 2004, et court pour le moment jusqu’en 2025. Il veut permettre aux Nantais actuels et futurs de vivre et travailler dans un cadre urbain original à l’architecture contemporaine, bénéficiant d’une situation centrale. Le quartier de la gare de Nantes est ainsi amené à devenir un véritable centre d’affaires européen, qui accueillera de nombreuses entreprises prestigieuses, des commerces et équipements de proximités, et qui proposera aussi plusieurs milliers de logements neufs de grande qualité accessibles à tous. Les espaces publics sont également amenés à être restructurés, afin qu’Euronantes s’inscrive dans un lien privilégié avec ses quartiers limitrophes, le centre historique, l’Île de Nantes et le Nouveau Malakoff.

Et justement, il semble que le Nouveau Malakoff commence à ressentir assez largement l’influence d’Euronantes dans sa transformation urbaine, sociale et économique. Faisant lui-même l’objet d’un Grand Projet de Ville depuis 2001, le Nouveau Malakoff est en train de s’ouvrir sur la ville et de s’ancrer pour de bon dans la dynamique de la métropole nantaise.

Niché entre la gare et la Loire, face à la pointe Est de l'Île de Nantes, le Nouveau Malakoff étend son périmètre sur un total de 164 hectares et recèle deux des espaces naturels protégés les plus prisés des Nantais : le marais de la petite Amazonie et les berges de Loire. C’est un territoire en pleine renaissance, qui se mue en quartier de ville et de vie, tourné vers le « vivre-ensemble » et la mixité sociale. La métropole a maintenant achevé la première phase de requalification du quartier, qui visait à diversifier sa gamme de logements (jusqu’ici caractérisée historiquement par de grands ensemble d’habitat social) tout en y mêlant des activités économiques et tertiaires et en préservant ses lieux symboliques forts (le stade Marcel Saupin, la Petite Amazonie…).

Le Nouveau Malakoff entre aujourd’hui dans la deuxième phase de sa requalification : l’évolution se poursuit sur la forme urbaine comme sur les usages, et s’organise autour de plusieurs projets structurants. À terme, ce sont plus de 8 000 habitants qui vivront dans le Nouveau Malakoff, soit 2 000 ménages supplémentaires.

Entre la gare Sud et Malakoff, les friches et terrains vagues ont laissé la place à ce que l'on appelle désormais le Pré-Gauchet. Cette zone d'aménagement concertée (ZAC) a été créée en 2008, et son aménagement a été prévu en trois temps. Nous en sommes maintenant à la troisième phase, 2016-2020, qui comprend par ailleurs le projet de rénovation de la gare de Nantes.

Les premiers aménagements du secteur ont permis de le peupler de quelque 570 nouveaux logements, de 48 500m² de bureaux et de commerces ainsi que de 4 nouveaux équipements publics, comprenant notamment la création du collège Sophie Germain. En tout, 1 000 nouveaux habitants ont été accueillis et autant d’emplois ont été créés.

Depuis, les quartiers du Pré-Gauchet et de Malakoff poursuivent leur transformation en direction de la Gare de Nantes, afin que d’ici 2020 le secteur accueille encore de nouveaux logements, des bureaux, mais aussi des surfaces d’activité, de nouveaux équipements et de nouveaux lieux culturels, les projets se montrant de plus en plus inovants. De nombreuses opérations immobilières sont en cours, et les espaces publics sont aussi en train d’évoluer. Le boulevard de Berlin devra notamment se prolonger jusqu’à la rue Marcel Paul d’ici peu, et un jardin public sera créé en bordure de cette rue. D’autres projets d’envergure se succèdent sur le secteur, et sa métamorphose n’a pas fini de révolutionner le nouveau centre nantais.

Malakoff en 2025Crédit photo : Malakoff en 2025 © Nantes métropole aménagement

Un bassin nordique et un projet immobilier au stade Saupin d’ici 2023

La tribune ouest du stade Marcel-Saupin, qui a été partiellement démoli en 2006, va accueillir une nouvelle piscine municipale. En effet, ce 11 mars 2019, Nantes Métropole a annoncé la création d’un bassin nordique de natation extérieur de 50 mètres. Pas de panique, l’eau du bassin sera chauffée tout au long de l’année. À Rennes, un bassin similaire existe déjà, et l’eau est à 28 degrés. La piscine nantaise sera reliée au réseau de chaleur, permettant d’économiser 40% d’émission de CO2 par rapport à un bassin classique.

La ville ne disposait que d’une seule piscine en plein air (celle des Dervallières, ouverte uniquement en été), et seule la piscine couverte Léo-Lagrange, sur l’île Gloriette, disposait de couloirs de 50 mètres. Un tel équipement est donc nouveau à Nantes et sur l’ensemble du territoire métropolitain. Il sera complémentaire des piscines déjà existantes.

Ce nouveau bassin répond à des besoins spécifiques. Il s'adresse aux clubs, aux associations, et à tous ceux qui souhaitent faire de la nage d’entretien ou sportive. Les nageurs feront face à la pelouse du stade. Le promoteur Giboire, qui a remporté l’appel à manifestation d'intérêt pour cet îlot Saupin en juin 2018, estime que le bassin a été un élément décisif dans le choix de la métropole.

Les abords du stade Marcel-Saupin poursuivent ainsi leur transformation et renforcent leur vocation sportive et de loisir. Mais ce projet urbain d’envergure sera aussi immobilier et touristique. En effet, sur ce site emblématique nantais, entre la Loire, l’écluse, le canal Saint-Félix et Saupin, vont être construits 85 logements, des espaces d’entreprises, un gîte urbain et un bar en rooftop.

Un espace de coworking, un « atypique » gîte urbain et un bar sur le toit

Le projet disposera de 5.270 m² de logements (dont 25% seront en accession abordable) de 680 m² de locaux dédiés au tertiaire (sous la forme d’un espace de coworking ou d’une pépinière d’entreprise) et de stationnements en sous-sol. Une touche d’originalité sera apportée sur le toit, avec l’ouverture d’un gîte urbain atypique et d’un bar sur 550 m².

Un concours international d’architecture sera lancé en juin 2019, et l’architecte lauréat sera désigné en fin d’année. Les travaux commenceront en 2021 pour une ouverture du site en 2023. La métropole a toutefois fixé quelques contraintes architecturales.

« Elle devra intégrer les enjeux d’ensoleillement, de transparence vers le stade Marcel-Saupin, d’ouverture sur la Loire et de connexion aux espaces publics environnants. »

L’objectif de ce projet est de créer un lieu original, à destination récréative populaire, en centre-ville. Il se trouvera à proximité de la future plage urbaine du canal Saint-Félix.

Le complexe MSH IEA et le nouveau stade Marcel SaupinCrédit photo : Le complexe MSH-IEA et le nouveau stade Marcel Saupin © Nantes métropole aménagement

Une requalification du stade amorcée dès 2009

L’ancien stade du Football Club de Nantes, le mythique stade Marcel-Saupin, a fait l’objet d’un pari original : conserver son usage sportif, tout en développant des activités au pied de la pelouse, dans l’espace libéré par les trois tribunes démolies.

Aujourd’hui, face à la Loire, se trouvent l’Institut d’Études Avancées (IEA), la Maison des Sciences de l’Homme (MSH), des logements pour les chercheurs ainsi qu’une résidence services. À l’est, sur un socle de parking, est construit un ensemble immobilier de bureaux. À l’ouest, un espace paysager est ouvert, restant dans l’attente d’un projet futur.

Création d'un pôle international de recherche en sciences humaines : IEA / MSH

Au niveau de la tribune Sud du stade Marcel-Saupin, l'Institut d'Études Avancées (IEA) et la Maison des Sciences et de l'Homme (MSH) ont été réunis. Ce pôle de recherche en sciences humaines et sociales, implanté au coeur d’Euronantes, fait partie du vaste projet d’aménagement de l’Île de Nantes et du Nouveau Malakoff.

La MSH et l’IEA sont en liens étroits, cependant c’est en toute autonomie qu’une synergie se développe entre elles, via la mise en commun de locaux mutualisés.
L’objectif de l’IEA est d’offrir un cadre original de recherche et d’échange à des chercheurs (d’horizons institutionnels et nationaux variés), afin de produire un savoir innovant. Ces échanges se poursuivent par l’invitation de chercheurs reconnus et de personnalités internationales.

Une activité sportive conservée

La réhabilitation de la tribune Nord du stade offre une capacité de 1.864 places assises dont 59 sont réservées aux personnes à mobilité réduite. Les spectacteurs profiteront de sièges coques, d’une sonorisation adaptée et d’un ascenseur accessible aux personnes à mobilité réduite. Derrière la main courante du terrain gazonné, 400 personnes supplémentaires pourront être accueillies.

Création de logements et de bureaux

Le projet se poursuit avec la construction d’un ensemble de bureaux : 5.800 m² de bureaux accueillent l’entreprise Fidelia, qui compte près de 300 salariés, et 267 places de parking (dont 84 sont pour l’IEA et la MSH).
Un ensemble immobilier de 146 logements, répartis sur 13 niveaux, est destiné aux chercheurs de l’IEA et à la résidence de tourisme “Résihome”.

Vue d’ensemble de la Piscine de la Petite Amazonie

Crédit photo : Vue d’ensemble de la piscine de la petite Amazonie © Nantes métropole aménagement

Le « Nouveau Malakoff » déjà en phase de renouvellement urbain depuis plus de 10 ans

Le quartier Malakoff est l’un des premiers quartiers nantais à bénéficier d’un programme d’action important. Son vaste périmètre fait l’objet d’un renouvellement urbain depuis plus de 10 ans. Il a vu se réaliser plusieurs opérations d’ampleur :

  1. La piscine de la petite Amazonie (ouverte en février 2007) : il s’agit d’une piscine municipale avec une pataugeoire et deux bassins. Ces derniers sont destinés à l’apprentissage, à l'aquagym et aux bébés nageurs. Un espace extérieur est ouvert tout au long de l’été.
  2. Le centre de loisirs Ange-Guépin (ouvert en juillet 2007) : en lien avec l’école Ange-Guépin, réhabilitée en 2006, le centre, fabriqué en bois, peut accueillir 100 enfants de 6 à 13 ans.
  3. Le groupe scolaire Jean-Moulin (ouvert en septembre 2007) : suite à sa restructuration, le groupe s’ouvre davantage sur le quartier, et propose 7 classes élémentaires et 7 maternelles.
  4. La maison des associations Vasco-de-Gama (ouverte en 2008) : elle se trouve à proximité du parc de la Roche et du centre de loisirs. Elle destinée aux associations des quartiers nantais.
  5. Les espaces publics Malakoff amont (livrés en 2009) : la création d’une rue centrale, la rue de Chypre, a permis d’aménager un parvis d’école, deux squares avec jeux, un mail piéton, des espaces de proximité, des parkings et des plantations.
  6. Le mail Picasso et la rue Marcel-Paul (livrés en 2007 et 2010) : ces voies larges et aménagées pour tous les modes de déplacements relient le quartier au restant de la ville.
  7. Les jardins familiaux (livrés en 2009 et 2010) : la Moutonnerie a été complétée par 20 nouvelles parcelles, les premières de la ville a être équipées de toilettes sèches.
  8. Le stade Marcel-Saupin (livré en 2009 et 2010) : les trois tribunes qui ne pouvaient plus accueillir de public ont laissé place à un pôle international de recherche en sciences humaines, à des bureaux et à des logements. La tribune nord a été réhabilitée pour offrir 1.864 places de stationnement.
  9. La première phase des logements sur Pré-Gauchet (livrés entre 2009 et 2010) : 426 logements construits dont 128 logements sociaux, des commerces et des bureaux.
  10. La petite Amazonie : ce marais, classé Natura 2000, abrite une grande biodiversité. Le lieu est limité à 500 visiteurs par an. Dans le cadre d'Estuaire 2012, une impressionnante sculpture de bois représentant un tronçon d’autoroute a été construite devant le mairais, et nommée “Péage sauvage”. Trois vaches écossaises entretiennent naturellement la petite Amazonie en y pâturant.
  11. Le collège Sophie Germain (ouvert en 2010) : il accueille 300 élèves et propose un concept original autour d’un pôle de sciences, permettant de décloisonner les enseignements.
  12. La résidence “Les jardins de la Loire” (livrée en 2010) : il s’agit d’un programme immobilier de 70 logements en location libre, allant du T2 au T5.
  13. La maison des Haubans (ouverte en 2011) : cet équipement municipal dispose d’un pôle d’animation, d’une ludothèque, d’une bibliothèque associative, d’un cyberespace, d’espaces associatifs et d’une salle de diffusion de 150 places.
  14. La première phase de bureaux à Pré-Gauchet (livrés entre 2008 et 2011) : 33.000 m² de bureaux, avec des commerces en rez-de-chaussée et des places de stationnement dont 434 accessibles au public.
  15. Le pont Eric-Tabarly (livré en 2011) : ce pont mesure 210 mètres de long et 27 de large. Il a été construit pour améliorer le trafic routier ainsi que pour avoir une liaison directe (2 voies pour les piétons, 2 voies pour les vélos, 2 voies pour les transports en commun et 2 voies pour les véhicules) vers l’Île de Nantes, qui connaît une profonde mutation urbaine.
Plan du secteur d’aménagementCrédit photo : Plan du secteur d’aménagement © Nantes métropole aménagement

Les projets immobiliers récemment livrés sur le site

Une résidence étudiante de 144 chambres

Le promoteur LinkCity a construit une résidence étudiante de 144 chambres à l'angle du Boulevard de Berlin et de la rue de Tchécoslovaquie. Le bâtiment se compose d’un socle de 2 étages puis d’une élévation de 12 étages. En rez-de-chaussée se trouvent un parking et des locaux à vélos.

Un projet de 89 logements et 550m² d’activités sur les terrains de l’ancienne mosquée

Sur le terrain de l’ancienne mosquée et du gymnase Malakoff III, démolis entre 2013 et 2014, s’implante un nouveau projet immobilier. Livré en juin 2018, il propose 89 logements en accession abordable à la propriété, ainsi que 550 m² de surfaces d’activités.

Les architectes du projet, Leibar et Seigneurin, ont prévu des logements allant du T2 au T5 duplex. Ils ont porté une attention particulière aux orientations des habitations. Ils proposent des bâtiments aux gabarits constatés. L'implantation du programme est en retrait, à la limite de la parcelle, afin d’élargir le champ de vision vers la Loire.

« Nous avons tenté de développer un coeur d’îlot paysager le plus généreux possible, en pleine terre afin de pouvoir planter des arbres en cohérence avec l’échelle des jardins, dans la continuité des parcelles avoisinantes. Le coeur d'îlot est conçu pour être un maximum paysagé avec des jardins en pleine terre. L'arbre sur la rue de l'Allier sera conservé. »
Leibar et Seigneurin

122 logements libres et abordables, 3 600 m² d'activités et 1.200m² de surfaces commerciales près du gymnase Pré-Gauchet

“Tryo”, l'îlot 1E, prend place le long de l’allée Bouscarle de Cetti, derrière le programme “New’R”. À proximité du gymnase Pré-Gauchet, ce projet (livré en décembre 2018) comprend 94 logements libres, 31 logements en accession abordables et 4.800 m² réservés aux activités et aux commerces.

« En rez-de-chaussée, ce projet propose un plateau de bureaux en ossature bois avec une réversibilité possible en logements. L'expression architecturale des immeubles de logements est rationnelle, ouverte et de qualité. Ils disposent de prolongements extérieurs protégés, pouvant pour certains se transformer en loggias. »
Garo&Boixel et Art&Build, équipe ayant remporté le lauréat sur cet îlot

ZAC Pré Gauchet Ilot 8A2

Crédit photo : L’un des immeubles neufs de la ZAC du Pré-Gauchet © GDV

Les projets immobiliers en cours dans le quartier

101 logements, 4.000m² de bureaux et 620m² d'activités fin 2019

Imaginé par Eiffage Immobilier, “Vizio” (sur l'îlot 1G) sera situé en vis-à-vis de la nouvelle Gare de Nantes, face au futur Pôle d'Échanges Multimodal (PEM). Il proposera un programme mixte, avec des surfaces dédiées aux habitations (101 logements :79 libres et 22 abordables allant du T1 au T5), au tertiaire et aux activités (4.000 m² de bureaux et 620 m² d’activités). Le concept du promoteur est de créer des logements sur-mesure. Avec le concept “Evolutile”, une nouvelle offre intermédiaire s’ouvre. Le programme sera livré en 2019.

L’opération propose différents niveaux et volumes, avec une hauteur de 55 mètres, soit l’équivalent de 18 étages. Deux niveaux de stationnement sont proposés en sous-sol. Ils mélangent les stationnements des résidents et des salariés des bureaux. Une partie des stationnements sera mutualisée, permettant aux habitants qui ne disposent pas de place de pouvoir utiliser ceux de l’immeuble de bureaux en horaires décalés.

« Notre projet architectural pour l’îlot 1G est appréhendé comme une interface urbaine : c’est-à-dire un lieu organisant l’échange et l’intimité des espaces collectifs et privés, transparences et rapports visuels avec le quartier et silhouette à l’échelle de la ville. »
Pierre Gautier

4.000m² de bureaux, 25 logements en accession et 200m² d'activités à l’entrée de Malakoff

En 2019, un programme mixte de bureaux et de logements s’implantera à l’intersection du Boulevard et des berges de Loire. Il marquera l’entrée et la sortie de Malakoff. L’opération prévoit une construction de différents volumes (du R+7, R+9 et R+11). Le rez-de-chaussée accueillera 200 m² de surface dédiée aux activités. Les bureaux seront exposés au nord, sur 7 niveaux. Les logements seront exposés au sud, sur 9 niveaux, à partir du R+3. Des stationnements en sous-sol sont prévus.

2.200 m² de bureaux, 65 logements et 500 places de parking le long du boulevard de Berlin d’ici 2020

Le long du futur boulevard de Berlin, qui rejoint la Gare de Nantes, le programme “Viséo” (sur l’ilôt 5B) a démarré sous la maîtrise d’ouvrage de Nantes Métropole Aménagement et du promoteur Giboire. L’opération propose 2.200 m² de bureaux, 65 logements (dont 46 libres et 20 abordables) livrés en 2020 et 500 places de parking livrées en 2019. Ces stationnements compléteront l’offre de la Gare.

4.200m² de bureaux et 800m² de commerces le long du Mail Picasso

Imaginé par le Cabinet d’architectes Barré-Lambot, ce nouveau projet immobilier s’implantera le long du Mail Picasso, à l’angle du Boulevard de Berlin. En 2019, ses 4.200 m² accueilleront les sièges des entreprises ETPO et BâtiNantes. Les commerces pourront s’installer sur les 800 m² qui leur sont réservés en rez-de-chaussée. L’architecture du projet est composée d'un socle et de deux émergences allant à R+6 et R+9 au niveau du rond-point.

Le projet Eriol Libre usineCrédit photo : Le projet Eriol Libre usine © Nantes métropole aménagement / Emmanuelle Colboc

Un îlot mixte culture & habitat à la place du centre commercial de Malakoff en 2020

Le centre commercial de Malakoff, situé entre la future rue passant devant l'Église et le 1 rue d’Angleterre, laissera place à un îlot nommé “Eriol” (l’îlot MC5), qui mélangera l’habitat à la culture. Le projet prévoit la construction de 51 logements abordables (allant du T2 au T4), de 260 m² d’espace pour le projet “Made in Malakoff” et d’un équipement culturel “Libre Usine”.

Le cabinet d’architectes Colboc a prévu une architecture sur différents niveaux : du R+2 le long du boulevard de Sarrebrück et deux volumes R+9 et R+10, l'un dans l'angle de la rue d’Angleterre et de l'Église et l'autre au plus près du boulevard. Pour limiter l’impact de ce projet, les architectes ont pris en compte les bâtiments existant à proximité.

GHT coopératives, le porteur du projet immobilier sur l’ancien centre commercial de Malakoff, est à l’origine d’une démarche atypique baptisée “Made in Malakoff”. Il a souhaité mobiliser les habitants et les acteurs de l’urbanisme autour de son opération afin d’imaginer et de mettre en oeuvre des propositions originales et fédératrices. L'objectif est d’ouvrir le projet sur le quartier, d’échanger sur les conditions de son intégration et de favoriser les liens entre les actuels et les futurs habitants.

En 2015, des séances créatives ont mobilisé un collectif d’habitants et d’acteurs autour d’ateliers pour imaginer les activités qui pourraient prendre place en rez-de-chaussée des futurs logements construits à la place de l'ancien centre commercial. Les débats se poursuivent avec diverses propositions, allant de la mise à disposition de palissages à la création d’un gîte touristique, en passant par le graff, la garde d’enfants, le bricolage...
Cette initiative n’est pas la première à Nantes. Une autre résidence nantaise à été conçue par ses futurs habitants : Îlink.

« Libre Usine », un concept à part

Début 2019, la Ville de Nantes a confirmé la création d’une nouvel équipement culturel dédié au spectacle vivant : l’Usine Libre. Prévu pour 2020, il fonctionnera en lien avec le Lieu Unique. Cette initiative s’organise autour de deux espaces.

« Un premier espace qui sera la copie conforme du plateau de Lieu Unique, la scène nationale, ce qui permettra de travailler dans de très bonnes conditions à la finalisation de spectacles d’envergure. Et un deuxième espace, dédié à des spectacles plus modestes en cours de création. »
David Martineau, adjoint à la Culture à Nantes

Libre Usine est l’équipement qui manquait au spectacle vivant. L’ouverture officielle est prévue pour 2020. Ce projet s'insère dans l’opération immobilière à Malakoff évoquée ci-dessus.

Sources :

  • « Nantes. Une nouvelle piscine extérieure et chauffée à Saupin », par Christophe Jaunet - Ouest France, 11/03/2019
  • « Nantes: Une piscine de plein air, des logements et un gîte sur le site Saupin », par F.B - 20 Minutes, 12/03/19
  • « Nantes Une piscine nordique de 50 m prévue près de Saupin pour 2023 » - Presse Océan, 11/03/2019
  • « EuroNantes Gare - Carnet de chantier » - NantesCo, mai 2018
  • « Le Pré-Gauchet poursuit sa transformation » - Le Nouveau Malakoff
  • « Les dernières infos concernant l'évolution du Pré-Gauchet » - Le Nouveau Malakoff
  • « Eriol (ilôt MC5) » - Le Nouveau Malakoff

[ En Résumé ]

Les quartiers du Pré-Gauchet et de Malakoff poursuivent leur transformation en direction de la Gare de Nantes, afin que d’ici 2020 le secteur accueille encore de nouveau logements, des bureaux, mais aussi des surfaces d’activité, de nouveaux équipements et de nouveaux lieux culturels, les projets se montrant de plus en plus innovants. De nombreuses opérations immobilières sont en cours, et les espaces publics sont aussi en train d’évoluer, parfois radicalement, en plusieurs endroits du site. D’autres projets d’envergure se succèdent sur le secteur, et sa métamorphose n’a pas fini de révolutionner le nouveau centre nantais.

Dernière mise-à-jour par , le .
Ma Recherche
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Nantes
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte