La référence de l’immobilier neuf depuis 15 ans !
Tout pour vivre et investir, s'informer sur la loi Pinel à Nantes.
9h - 19h du lundi au samedi
fermer
L’immobilier neuf à Nantes : nos experts passent sur France 2 !
http://www.nantesimmo9.com/bottiere-pin-sec-chenaie-un-ecosysteme-vertueux
Image illustrant "Array"

Bottière, Pin-Sec, Chénaie : un écosystème vertueux

Le quartier de la Bottière Pin-SecCrédit photo : Bellevue, Nantes-Nord et Bottière Pin-Sec figurent parmi les 200 quartiers « d’intérêt national » qui bénéficient du nouveau programme de rénovation urbaine, prévu sur 10 ans © Ville de Nantes

Alors que le tout nouveau quartier de Bottière-Chénaie est encore en train de sortir de terre, la requalification de Bottière Pin-Sec, cité des années 70 en plein renouveau économique, constitue un enjeu majeur pour le bon développement du secteur.

Depuis 2010, le quartier de la Bottière bénéficie d’une vaste opération de renouvellement urbain engagée par la Ville de Nantes. L’objectif est multiple :

  • améliorer le cadre de vie des habitants
  • ouvrir le quartier
  • créer un cœur de quartier dynamique organisé autour d’un pôle commercial et de nouveaux commerces de proximité
  • développer une nouvelle offre d’équipements publics place de la Bottière
  • créer de nouveaux espaces publics conviviaux
  • renforcer les liens entre les espaces
  • renouveler et diversifier l’offre de logements

Afin de développer un projet d’ensemble, la Ville a sélectionné une équipe de maîtrise d’œuvre unique, urbaine et opérationnelle, pour mener le projet de bout en bout. C’est donc l’urbaniste Claire Schorter, associée à l’Atelier de paysagiste Osty, qui pilote le renouvellement urbain de La Bottière Pin-Sec.

Le projet global vient d’entrer dans sa phase opérationnelle, à l’adoption le 7 décembre dernier par le Conseil de Métropole d’une Zone d’aménagement concerté (ZAC), qui facilitera les actions urbanistiques sur le secteur. De plus, puisque Bottière-Pin Sec a été retenu par l’État comme l'un des 200 quartiers d'intérêt national à transformer, et puisque le projet a reçu à l’automne le soutien de l’Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU), il bénéficie d’un investissement total de 100 millions d’euros pour sa transformation, dont 80 % seront portés par la Ville de Nantes et Nantes Métropole, en collaboration avec les bailleurs sociaux implantés sur le quartier.

Depuis 2010, le quartier de la Bottière a déjà bénéficié de plusieurs aménagements d’envergure, qui ont largement amorcé sa requalification :

  • Ouverture de la Maison de quartier
  • Requalification de 276 logements par Nantes Habitat
  • Aménagement des espaces publics de Grande-Noue Nord-Basinerie 1
  • Mise en place du réseau de chaleur
  • Mise en service de la ligne de Chronobus C7

Il va donc s’agir pour les aménageurs de poursuivre ce mouvement, pour achever la transformation globale de Bottière-Pin Sec à l’horizon 2030.

La maison de quartier de Bottière Pin-SecCrédit photo : La maison de quartier de Bottière Pin-Sec, entièrement en ossature bois © Ville de Nantes

Conforter un cœur de quartier

Le « cœur de quartier » de la Bottière Pin-Sec est situé à proximité de l’école de la Bottière et du lycée Léonard-de-Vinci. L’objectif est de faire de cet espace d’entrepôts, aujourd’hui peu engageant, un endroit vivant avec des commerces de proximité, ainsi qu’une offre de nouveaux logements.

Pour faire face au déclin des deux centres commerciaux actuels de la Bottière, la municipalité ambitionne de transformer le site en profondeur, autant dans son architecture que dans sa distribution des espaces et des usages. « L’enjeu est d’offrir une meilleure qualité de service aux habitants et aux usagers du quartier et de créer un espace où les habitants pourront se rencontrer et se rassembler », détaille Myriam Naël, élue de Nantes Métropole chargée de la politique de la ville.

« L’ouverture de ce magasin marque la première pierre du futur cœur de quartier »

L’inauguration du supermarché World Market, le 26 juin 2018, a été la première étape de la transformation du centre commercial en un nouveau cœur de quartier. C’est en ces termes que s’est réjouie Myriam Naël, élue de Nantes Métropole chargée de la politique de la ville

Ouvert depuis le 12 mai, ce nouveau supermarché, plus grand et mieux achalandé, devrait booster le renouveau économique du quartier. « J’ai envie de contribuer au développement de ce quartier et répondre aux besoins des habitants. Je connais tout le monde ici », confirme Saddek Boufligha, le gérant de World Market. En triplant sa surface de vente par cette nouvelle installation, l’épicier a pu embaucher déjà quatre nouveaux employés.

Commerces, logements et nouveaux espaces publics

Le déménagement du magasin Centrakor marquera la prochaine étape de la transformation du lieu. Sur l’espace libéré, la Ville prévoit qu’une centaine de logements neuf soient implantés, dont 77 en accession abordable.

Les futurs bâtiments devraient accueillir également des commerces et des services en rez-de-chaussée, ainsi qu’une placette.

Le projet de coeur de quartier à Bottiere Pin Sec, articulé autour d'un pôle commercial et d'une maison du projetCrédit photo : L’implantation d’un pôle d’économie sociale et solidaire dans le nouveau cœur de quartier est à l’étude © Ville de Nantes

Une maison du projet à l’étude

C’est aussi ici qu’une Maison du projet s’installera dans le courant de l’année 2019. Elle sera principalement destinée à informer les habitants sur le projet de renouvellement urbain du quartier, et permettra aux citoyens d’expérimenter les nombreuses idées et envies pour dynamiser le quartier.

La Maison du projet se voudra également un lieu de convivialité et d’échanges, qui devrait accueillir un Pôle d’initiatives et de projets liés à l’Economie Sociale et Solidaire. Dans ce contexte, elle hébergera certainement des associations, des institutions, et le conseil citoyen. Le projet fait l’objet d’une concertation, à laquelle les habitants sont conviés à participer, en ligne sur la plateforme Nantes&co et à la Maison de quartier de la Bottière.

La concertation au cœur du projet

Enfin, il est prévu que de nouveaux espaces publics soient aménagés afin d’améliorer la liaison entre Bottière et Pin Sec. L’ensemble du projet de Cœur de quartier a fait l’objet de nombreuses discussions avec les habitants, qui se poursuivent et se poursuivront jusqu’à sa finalisation.

Pour avancer efficacement sur ce dossier, la Ville a choisi de laisser le soin de l’élaboration d’un cahier d’usages, avec des prescriptions à destination des architectes candidats pour réaliser les premiers bâtiments, à un panel de 26 habitants, commerçants, enseignants, associations et membres du conseil citoyen. La prochaine étape sera le choix du meilleur projet architectural pour le cœur de quartier (logements/commerces/maison du projet), les premières constructions étant prévues pour 2020.

Un pôle d’équipements et de services publics place de la Bottière

La place de la Bottière va également changer de visage. Le projet prévoit qu’à l’horizon 2025, un pôle d’équipements publics y soit créé, qui regroupera en un même lieu :

  1. la mairie annexe
  2. l’équipe de quartier
  3. le centre médico-social du Département
  4. l’agence de Nantes Métropole Habitat

Ce nouveau pôle renforcera l’offre de services proposés aux usagers du quartier. En parallèle, l’aménagement de la rue de la Bottière devrait lui permettre de devenir un axe d’animation et de convivialité central pour le quartier.

Créer du lien entre les espaces

Tout en soulignant les atouts paysagers de Bottière-Pin Sec, la maire de Nantes a annoncé la création d’un cordon boisé qui liera entre eux les espaces verts, et les rendra à la fois « plus visibles et plus puissants ».

« L’idée, c’est de se demander comment on va d’un endroit à un autre du quartier et comment on utilise nos rez-de-chaussée pour de l’activité commerciale, pour un lieu de regroupement d’assistantes maternelles ou pour avoir un réparateur de vélos par exemple »
Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole

Ce cordon boisé, qui devrait aller du Croissant au parc du nouvel écoquartier Bottière-Chénaie, sera un véritable « fil des proximités » venant connecter les différents espaces du quartier en s’adaptant au parcours quotidien des habitants. L’idée est originale, et en tissant une continuité telle entre ces différents secteurs du plus vaste quartier, il est à prévoir que la municipalité parvienne à créer cette synergie qu’elle souhaite voir naître ici.

Un quartier durable

Nantes le sait bien, l’un des facteurs primordiaux du bien-vivre en ville et dans son quartier est la qualité du cadre de vie, et des espaces de nature et de plein-air dont les habitants disposent à proximité de leur lieu de vie. Ainsi, dans la continuité du parc du Croissant, d’autres espaces publics largement ouverts et accessibles à tous seront créés dans le quartier. Ces espaces résolument verts seront pensés pour favoriser les transports en commun et les circulations douces, ainsi que le développement de la biodiversité.

Plusieurs autres initiatives iront dans le sens d’une gestion durable du quartier : un travail sur la consommation énergétique des logements, une gestion de déchets plus efficace avec le tri sac…

Le projet d'aménagement du secteur Lippmann à Bottière Pin-SecCrédit photo : 75 logements requalifiés et 30 nouveaux construits sur le secteur Lippmann à la Bottière Pin-Sec © Radio France - Pascale Boucherie

Une offre de logements diversifiée

Parce que la qualité de vie passe aussi et surtout par la qualité de l’habitat, le projet de requalification de Bottière Pin-Sec prévoit également la rénovation, le développement et la diversification de l’offre de logements du quartier.

Alors que le programme de La Grande Noue Nord - Basinerie 1, achevé en 2013, offre déjà un nouveau plaisir d’habiter à ses occupants, Nantes Habitat a engagé la réhabilitation de 700 autres logements du secteur, quand La Nantaise d’Habitations en réhabilitera près de 30. Certains immeubles seront démolis (117 logements au total) pour permettre à d’autres de s’ériger.

Faciliter l’accession à la propriété

Pour permettre à de nouvelles familles de venir habiter sur le quartier et afin de faciliter le parcours résidentiel des locataires, le projet prévoit aussi la construction de 267 nouveaux logements, dont une partie en location sociale et en accession sociale et abordable.

« Il y a des gens qui ont envie de rester dans ce quartier et d’accéder à la propriété. Il faut une offre de logements qui corresponde à tout le monde. Cette opération Lippmann sera donc livrée avec 15 logements en accession abordable à la propriété »
Myriam Naël, adjointe au maire en charge de l'éducation, de la réussite éducative et de la politique de la ville

Des travaux seront engagés sur les résidences Grande-Noue Sud en 2019, Becquerel et Grande-Garenne en 2020, puis sur le secteur Basinerie-Souillarderie dans une troisième phase. L’ensemble de ces travaux, ainsi que l’aménagement de nouveaux espaces publics, qui se fera dans le même esprit paysager que ceux de Bottière-Chénaie, favoriseront les liens entre les quartier.

La rénovation de l’école

La restructuration de l’école Urbain Le Verrier est également toujours au programme, et prévue à l’horizon 2022. Les travaux débuteront fin 2020, et une partie de l’opération sera financée par l’ANRU.

Des actions solidaires

Le projet de requalification de La Bottière Pin-Sec comprend également un volet social. Sa finalité : faciliter le quotidien des habitants, et ce par plusieurs biais.

  • en offrant un soutien à la vie associative et aux initiatives inter-quartiers
  • en développant des actions en faveur de l’emploi
  • en améliorant l’accès aux droits
  • en renforçant la prise en compte de la précarité
  • en soutenant les initiatives citoyennes tournées vers le mieux vivre ensemble à La Bottière

Le projet de renouveau global du quartier entrera dans sa phase de réalisation en 2019, et il sera résolument tourné vers l’emploi, la cohésion sociale et le cadre de vie. Pour signer le lancement de l’opération, une réunion publique a été organisée jeudi 13 décembre dernier. Elle a permis aux élus de présenter les futurs aménagements aux habitants du quartier.

« Ce projet n’est pas uniquement urbain, c’est aussi un projet humain. »
Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole, lors de son discours introductif à la réunion publique de lancement du projet global, à la maison de quartier Bottière

Sources :

  • « Bottière-Pin Sec : le futur visage du quartier dévoilé » - Nantes.fr, 14/12/2018
  • « Bottière Pin Sec : le nouveau cœur de quartier prend forme » - Nantes.fr, 29/06/2018
  • « Projet Bottière Pin-Sec » - Nantes-Aménagement.fr
  • « Projet urbain Bottière » - Nantes.fr
Dernière mise-à-jour par , le .
Ma Recherche
Contactez-nous
Donnée invalide
Veuillez remplir le champs 'Nom'
Donnée invalide
Veuillez renseigner le champs 'Téléphone'
Veuillez renseigner le champs 'Adresse de messagerie'
Veuillez remplir le champs 'Ville'
Code postal invalide.
Please let us know your message.
Nos partenaires en immobilier neuf à Nantes
  • Logo Altarea
  • Logo Bouygues Immobilier
  • Logo Bpd Marignan
  • Logo Credit Agricole immobilier
  • Logo Edelis immobilier neuf
  • Logo Eiffage immobilier
  • Logo European homes
  • Logo Icade
  • Logo Fonta
  • Logo Kaufman and broad
  • Logo nNxity
  • Logo Urbat
  • Logo Vinci immobilier

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour la réalisation de statistiques de visites.
J'accepte